Des informations pour la traversée de la Chine

Répondre
Avatar du membre
Bernard-52
Y'a définitvement quelque chose là bas
Y'a définitvement quelque chose là bas
Messages : 1427
Enregistré le : 17 nov. 2007 00:18
Type de véhicule : Land Rover Serie III + Brimont Brutt
Prénom : Bernard
Département : VD-Suisse
Localisation : Suisse
Contact :

Des informations pour la traversée de la Chine

Message par Bernard-52 » 04 nov. 2019 15:57

Suite à une demande en MP, voici mes commentaires concernant ma traversée en octobre 2018.

• La traversée la plus simple est de la Mongolie vers le Laos (BEAUCOUP de complications si on fait un autre itinéraire)
• Dernier délai pour la faire, début octobre, après il fait trop froid
• Il est conseillé de contacter 3 agences de voyages pour comparer les prix
• Pour diminuer les coûts, ont peut se joindre à un petit groupe de véhicules similaires. A mon avis, pas plus de 3-4 véhicules ou alors la coordination devient galère
• On finalise son itinéraire et le timing du voyage avec l’agence de voyage, elle nous prépare un document officiel que l’on devra joindre à sa demande de visa chinois
• Si possible faire ces démarches avant le départ d’Europe
• Il est impossible d’obtenir son visa chinois dans les pays en Stan. J’ai essayé dans plusieurs, pas pu !
• Ulan Bator est donc la seule option si on n’a pas fait son visa avant son départ (ce qui étais mon cas). ATTENTION :
• 1) Durant la période estivale c’est la « corrida » pour pouvoir entrer dans le consulat pour déposer sa demande. Des voyageurs ont « campés » devant le consulat plusieurs jours. Il existe une liste de priorité officieuse, gérés par les voyageurs étrangers.
• 2) La demande peut être refusée sans raisons particulière. C’est la grosse galère si on veut rejoindre la Thaïlande et la Malaisie. La seule option est alors de continuer vers Vladivostok et de prendre un ferry pour la Corée du Sud en ensuite un container pour la suite du voyage
• Une fois le visa obtenu on sable le champagne !
• Il faut installer un VPN dans son smartphone et laptop AVANT d’entrer dans le pays !
• L’agence de voyage organise un guide qui vous attends au poste frontière et facilite ensuite toutes les formalités d’immigration, de douanes (contrôle sommaire du véhicule, pas de soucis pour un drone), d’immatriculation du véhicule et d’obtention du permis de conduire chinois. Toutes ces formalités se sont passées le plus simplement et facilement du monde dans mon cas. Il faut compter de passer 48 heures dans la ville frontière pour faire cela.
• Il faut bien entendu une place disponible pour le guide dans un des véhicules du groupe
• Notre guide était vraiment TOP : parlait très bien l’anglais, aimable, serviable, connaissant son pays et les sites touristique, facilitait les commandes dans les restaurants, a accepté de dormir dans sa tente lors de nos bivouacs sauvages, que du bonheur !
• La circulation n’est pas difficile, les panneaux indicateurs sont corrects, les GPS fonctionnent (j’ai utilisé Maps.me avec des cartes téléchargées), les limites de vitesses sont respectées, les conducteurs ne roulent pas trop vite, mais ont des fois des habitudes différentes des nôtres… Il faut rester éveillé, mais ce n’est pas stressant
• Les autoroutes à péages sont roulantes, de nombreux ouvrage d’arts impressionnants (viaducs, tunnels). Assez chers au final
• On trouve des stations-service facilement
• Notre guide voyant que nous savions utiliser un GPS, à permis sans soucis au convoi de se séparer pour des journées entières, des fois, un véhicule passait la nuit carrément ailleurs. Je ne me suis jamais senti espionné par le guide
• Il y a des caméras de contrôles Partout, Partout, Big brother is watching us…
• Tout le monde à des smartphones, ils payent leurs achats avec…
• Particulièrement avant d’entrer dans la région de Beijing et d’autres grandes villes, il y des contrôles de Police systématiques. Le guide à les autorisations ad-hoc pour le voyage.
• Il y a 6 périphériques concentriques autour de Beijing, on y circule bien mieux qu’a Paris !
• En traversant la région proche du Tibet, il y a des cols à 4600 mètres…
• Les sites touristiques sont bien entendu PLEIN de monde, tout est à l’échelle XXL en Chine
• Aucun souci de sécurité, de pickpockets, de vols
• Des sites antiques et des quartiers de villes modernes, on trouve de tout
• A la fin du voyage, le guide nous facilite les formalités de sorties.

J’ai utilisé l’agence de voyage et j’ai été enchanté de leurs prestations.
https://www.adventuretourchina.com/
info@adventuretourchina.com

Pour moi, la Chine a été une vraie découverte, c’est un pays à l’histoire millénaire mais qui se conjuge au présent moderne et au futur ! Contrairement à l’Inde, je n’ai pas senti de surpopulation et de pauvreté oppressante. J’ai adoré !

Je vous invite à regarder mon blog sur la Chine https://landroamer.blogspot.com/2019/03/china.html
Quelques voyages avant un tour du monde
http://landroamer.blogspot.ch/


Image

Muth67
Petit mécano.
Petit mécano.
Messages : 21
Enregistré le : 02 oct. 2019 23:07
Contact :

Re: Des informations pour la traversée de la Chine

Message par Muth67 » 04 nov. 2019 18:13

Bonjour Bernard,

Et merci pour la réponse ;)

Répondre

Retourner vers « Voyages en Asie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité