Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Espace d'expression en français s'il vous plaît...
Avatar de l’utilisateur
Bernard-52
Viens dans mon antre.
Viens dans mon antre.
Messages : 1335
Inscription : 17 Nov 2007 00:18
Type de véhicule : Land Rover Serie III + Brimont Brutt
Prénom : Bernard
Département : VD-Suisse
Localisation : Suisse
Contact :

Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Messagepar Bernard-52 » 13 Fév 2016 15:57

Personnellement j’ai toujours voyagé en couple/famille.

Pour ceux et celles qui ont vécus les deux méthodes merci de partager vos commentaires à ce sujet.

Bernard
Quelques voyages avant un tour du monde (en préparation):
http://landroamer.blogspot.ch/


Image

Avatar de l’utilisateur
gradateur
Perdu ?
Perdu ?
Messages : 2471
Inscription : 23 Juin 2012 22:35
Type de véhicule : ETR 206 + MITSU L300 4x4 + IVECO 40-10 bientôt à vendre..
Prénom : Tony
Contact :

Re: Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Messagepar gradateur » 14 Fév 2016 23:40

Aujourd’hui"hui j'ai ma petite famille avec une très gentille et patiente petite femme et deux filles de 3 et 5 ans qui adorent découvrir et qui s'endorment (c'est presque systématique) quand on est sur une piste trialisante... :lol:

C'est évidement le truc le plus important de l'univers pour moi alors j'imagine assez mal être sans elles, même s'il est vrai qu'au quotidien j'ai la lourde charge que tout fonctionne et qu'elles soient heureuses alors que simple et unique objectif de voyageur solitaire était de vivre le moment présent.

En effet avant de d'avoir cette petite famille j'ai pas mal voyagé seul en 4x4, en T4, a pieds, je faisais même de l'alpinisme engagé seul.
Et je n'ai jamais rencontré autant de gens merveilleux, chaque journée était un prétexte a échanger et chaque région un nouvelle histoire d’amitié encore vivante aujourd'hui.

Dans ma conception intime des choses un vrai "voyageur" est seul et totalement ouvert au monde, alors qu'en famille on se promène a travers le monde un peu replié sur nos même. Bien heureusement on peut aussi rencontrer plein de gens, partager des belles choses quand on est en famille mais rien d’équivalent en quantité et en qualité que lorsque l'on est seul.

Et pourtant... c'est bien avec ma petite famille que je vois tous mes prochains sauts de puce autour du monde, je suis accroc à elles et elles me le rendent bien (enfin pour l'instant car ca grandit vite ces choses là)

Tony






@bernard: t'as pas l'intention d'abandonner ta femme a un péage? :mrgreen: :lol:

Avatar de l’utilisateur
cyrchristo
Mad scientist
Mad scientist
Messages : 907
Inscription : 20 Avr 2011 13:49
Type de véhicule : Iveco 40-10
Nom de Famille : Cavalli
Prénom : Cyril
Métier : Guide de Haute-Montagne
Département : 74
Hobbie(s) : Voyages: déserts et Montagnes
Contact :

Re: Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Messagepar cyrchristo » 17 Fév 2016 17:18

Hello Bernard

Comme tu m'avais contacté en MP, je copie ici ma réponse:
Je n'ai finalement que quelques semaines d’expérience du voyage solo dont certaines partagées avec la famille de Wawataî...

J'en garde en tous cas un très bon souvenir... Ma première soirée complètement seul m'a parut étrange évidemment mais après quelques soirées où je suis plus aller à la rencontre des gens (en allant tout simplement dîner en ville , l’Iran est fantastique pour ça), j'ai beaucoup apprécier de me retrouver à nouveau complètement seul à vaquer à mes occupations (blog, tri des photos, farniente).
Ce qui est sûre, c'est que les rencontres sont encore plus fréquentes en solo !
Par contre, souvent, j'ai intrigué les personnes rencontrées qui ne comprenaient pas pourquoi je voyageai seul...J'ai donc pris le parti de dire que ma femme était rentrer au pays pour travailler, ça les rassurait.


Aplus ;-)
Cyril
__________o______
!__________\\______\
!.iveco.I<>[III\\______\_
!====I==I==I=\#-==-#\
!_/---\I___I_/---\_/-----/
--(o)_)---------(o)_)----(o)_)
Mes blogs de voyage:
http://lesaventuresdecyriletarmony.blogspot.com/ , http://cavalofroads.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Noich'
Tiens voila les clés
Tiens voila les clés
Messages : 717
Inscription : 22 Déc 2010 15:10
Type de véhicule : 110.150
Prénom : Olivier
Métier : Intermittent du travail
Département : Seine et Marne
Contact :

Re: Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Messagepar Noich' » 23 Fév 2016 11:17

Pour ma part j'ai voyagé dans pas mal de cas de figure différents : seul, en couple, à 2-3-4 véhicules, en convoi...

En couple, l'avantage c'est que tu renvoies une image plus positive de quelqu'un de sociable et équilibré (je le dis comme je l'ai ressenti hein, pas comme ça devrait être), ça met les gens en confiance et ça ouvre des portes (encore plus si tu as des enfants). Et puis tu partages ce que tu vis au moment où tu le vis.

En petit groupe c'est sympa : tu partages les expérience, il y a le côté rassurant d'être à plusieurs véhicules en cas de panne mécanique, tu mutualises les compétences et les expériences au quotidien au cours du voyage. Par contre il faut faire un effort d'ouverture, aller vers les autres, sinon tu restes vite dans le vase clos de ce petit groupe, et ce d'autant plus que la cohésion y est forte et que les gens s'entendent bien. Idem dans l'autre sens, il est plus difficile pour quelqu'un d'extérieur de venir à la rencontre d'un groupe que d'une personne / d'un couple. Bref, les échanges/rencontres en pâtissent un peu, mais en faisant la démarche de rechercher des contacts tu peux lisser en grande partie ce défaut.

En grand groupe (dans notre cas : 7 PL et 1 bus !) à moins d'avoir un projet commun, c'est le pire moyen de voyager. Tu es sûr de te couper en grande partie du "monde extérieur", sans parler des galères pour se poser, ravitaillement flotte et GO, untel veut s'arrêter pisser untel doit acheter des clopes...
Pour moi une très bonne expérience et une pas terrible, et même la très bonne l'a été uniquement parce que tout le monde s'entendait bien, qu'on organisait une teuf ensemble au Maroc, et que le groupe s'est séparé par affinités une fois la teuf passée (pour se reformer quelques semaines après le temps d'une nouvelle teuf, et se re-séparer à nouveau).

Enfin, en solo (là, c'est vraiment un ressenti personnel)...ça dépend de beaucoup de facteurs. D'abord de ton état d'esprit, perso j'ai aucun problème avec la solitude, mais faut pas avoir peur de se retrouver seul avec soi-même, surtout quand tout commence à merder. Un passage de douane difficile, une fuite d'eau dans le camion, un bruit suspect en roulant, tout peut prendre des proportions en fonction de ton moral à ce moment-là. Pour ce qui est de la sécurité j'ai jamais eu peur où que ce soit en voyage, mais c'est pas quelque chose auquel je suis très sensible.
Par contre, en solo les choses prennent vraiment une dimension différente : rouler des heures devient une forme de méditation, passer des nuits seul loin de tout dans le désert a été une expérience inoubliable...d'une manière générale tu es beaucoup plus ouvert et attentif au monde qui t'entoure, tu perçois les choses avec beaucoup plus d'intensité.
Dans son livre Dans les forêts de Sibérie Sylvain Tesson décrit parfaitement le phénomène en quelques mots :
“C'est fou ce que l'homme accapare l'attention de l'homme. La présence des autres affadit le monde. La solitude est cette conquête qui vous rend jouissance des choses.”
Par contre en solo attention à la destination : en Roumanie ou au Maroc où les portes sont ouvertes pas de problème, dans le nord de la Russie sans parler la langue, si tu y vas seul tu as toutes les chances de vraiment rester tout seul. Et quand ça fait une semaine que t'as parlé à personne à part aux flics qui t'ont contrôlé, t'as intérêt à être bien avec toi-même et tu te dis qu'il vaut mieux pas qu'il t'arrive un pépin.
Et enfin en solo, tu renvoies souvent l'image du loup solitaire, les gens se demandent ce que tu fous seul à 4.000 km de chez toi, ça suscite souvent des interrogations, de la méfiance. A toi de redoubler d'efforts pour franchir ce cap...
http://www.truckistan.net

Ne demandez jamais votre chemin à quelqu’un qui le connaît, vous risqueriez de ne pas vous perdre. (Zoo Project)

Rapture

Re: Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Messagepar Rapture » 23 Juin 2017 14:22

Puis en couple, tu te muscles moins l'avant bras...

Avatar de l’utilisateur
luc
schtroumpf pilote
schtroumpf pilote
Messages : 135
Inscription : 26 Juil 2008 21:48
Type de véhicule : TP 3
Nom de Famille : jourdan
Prénom : luc
Département : 73
Contact :

Re: Long voyage en véhicule : Avantages–Inconvénients de voyager Seul/En couple

Messagepar luc » 23 Juin 2017 20:55

Noich' a écrit :Pour ma part j'ai voyagé dans pas mal de cas de figure différents : seul, en couple, à 2-3-4 véhicules, en convoi...

En couple, l'avantage c'est que tu renvoies une image plus positive de quelqu'un de sociable et équilibré (je le dis comme je l'ai ressenti hein, pas comme ça devrait être), ça met les gens en confiance et ça ouvre des portes (encore plus si tu as des enfants). Et puis tu partages ce que tu vis au moment où tu le vis.

En petit groupe c'est sympa : tu partages les expérience, il y a le côté rassurant d'être à plusieurs véhicules en cas de panne mécanique, tu mutualises les compétences et les expériences au quotidien au cours du voyage. Par contre il faut faire un effort d'ouverture, aller vers les autres, sinon tu restes vite dans le vase clos de ce petit groupe, et ce d'autant plus que la cohésion y est forte et que les gens s'entendent bien. Idem dans l'autre sens, il est plus difficile pour quelqu'un d'extérieur de venir à la rencontre d'un groupe que d'une personne / d'un couple. Bref, les échanges/rencontres en pâtissent un peu, mais en faisant la démarche de rechercher des contacts tu peux lisser en grande partie ce défaut.

En grand groupe (dans notre cas : 7 PL et 1 bus !) à moins d'avoir un projet commun, c'est le pire moyen de voyager. Tu es sûr de te couper en grande partie du "monde extérieur", sans parler des galères pour se poser, ravitaillement flotte et GO, untel veut s'arrêter pisser untel doit acheter des clopes...
Pour moi une très bonne expérience et une pas terrible, et même la très bonne l'a été uniquement parce que tout le monde s'entendait bien, qu'on organisait une teuf ensemble au Maroc, et que le groupe s'est séparé par affinités une fois la teuf passée (pour se reformer quelques semaines après le temps d'une nouvelle teuf, et se re-séparer à nouveau).

Enfin, en solo (là, c'est vraiment un ressenti personnel)...ça dépend de beaucoup de facteurs. D'abord de ton état d'esprit, perso j'ai aucun problème avec la solitude, mais faut pas avoir peur de se retrouver seul avec soi-même, surtout quand tout commence à merder. Un passage de douane difficile, une fuite d'eau dans le camion, un bruit suspect en roulant, tout peut prendre des proportions en fonction de ton moral à ce moment-là. Pour ce qui est de la sécurité j'ai jamais eu peur où que ce soit en voyage, mais c'est pas quelque chose auquel je suis très sensible.
Par contre, en solo les choses prennent vraiment une dimension différente : rouler des heures devient une forme de méditation, passer des nuits seul loin de tout dans le désert a été une expérience inoubliable...d'une manière générale tu es beaucoup plus ouvert et attentif au monde qui t'entoure, tu perçois les choses avec beaucoup plus d'intensité.
Dans son livre Dans les forêts de Sibérie Sylvain Tesson décrit parfaitement le phénomène en quelques mots :
“C'est fou ce que l'homme accapare l'attention de l'homme. La présence des autres affadit le monde. La solitude est cette conquête qui vous rend jouissance des choses.”
Par contre en solo attention à la destination : en Roumanie ou au Maroc où les portes sont ouvertes pas de problème, dans le nord de la Russie sans parler la langue, si tu y vas seul tu as toutes les chances de vraiment rester tout seul. Et quand ça fait une semaine que t'as parlé à personne à part aux flics qui t'ont contrôlé, t'as intérêt à être bien avec toi-même et tu te dis qu'il vaut mieux pas qu'il t'arrive un pépin.
Et enfin en solo, tu renvoies souvent l'image du loup solitaire, les gens se demandent ce que tu fous seul à 4.000 km de chez toi, ça suscite souvent des interrogations, de la méfiance. A toi de redoubler d'efforts pour franchir ce cap...


Bonjour,
Je partage un peu ce que tu dis.
Si tu as un moment, et que tu souhaites poursuivre ton analyse, tu peux lire "peuple du désert, survivre face à l'extrème" de P. Frey qui donne une idée de ce que c'est que voyager seul dans des milieux, à priori hostiles pour le commun des mortels.
A+ et bonne soirée


Revenir vers « A vos plumes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités