autoconstruction cellule amovible sur sprinter double cabine

Ici on montre ses plans, croquis, photos en cours de réalisation et travaux finis!
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

autoconstruction cellule amovible sur sprinter double cabine

Message par bakaridja » 23 nov. 2012 22:51

Bonsoir à tous,

Après quelques tergiversations ici -----> viewtopic.php?f=81&t=7586 , je recrée un nouveau post car le projet s'est finalement un peu éloigné du "tout alu".

Le projet final est donc de réaliser une cellule amovible en panneau sandwich (modèle écofont de la marque polyfont) reposant sur un faux-chassis aluminium.

Voilà donc les plans définitifs du projet en question:

plan 1.jpg


plan 3.jpg


plan 2.jpg



et un aperçu du début du chantier!

DSC04406.JPG


DSC04410.JPG


DSC04424.JPG


DSC04426.JPG


Je laisse de côté pour le moment l'habillage de faux-chassis en tôle alu car je souhaite réaliser l'assemblage des panneaux de la cellule pendant que les températures restent dans la fourchette de recommandation de sika (idéalement 15°C, minimum 10°C).

Il s'agit donc de profiter des températures "au dessus des normales de saison" comme y disent! :) D'autant que le sika réagit surtout à l'humidité donc on devrait être pas mal en ce moment!! :lol:

DSC04450.JPG


DSC04453.JPG


DSC04459.JPG


DSC04469.JPG


DSC04474.JPG


P1070058.JPG


P1070069.JPG


P1070077.JPG


P1070099.JPG


P1070111.JPG


IMAG0371.jpg


Voilà pour les débuts de notre projet... Je vous donnerai des nouvelles de la suite des évènements. En ce moment j'hésite entre cornières alu ou polyester... D'après les premiers devis, avantage coût à l'alu mais, à mes yeux, l'avantage esthétique va au polyester... Donc à voir!

Nicolas
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
sebidon
Effectivement y'a quelque chose.
Effectivement y'a quelque chose.
Messages : 888
Enregistré le : 25 sept. 2011 15:52
Type de véhicule : pinz, cabstar 4x4, ex-vario4X4
Département : 12
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par sebidon » 24 nov. 2012 11:36

superbe,

petite question où as tu trouvé des fournisseurs de cornière polyester ?

sinon ton avis sur l'écofont ? quelle épaisseur as tu pris ? 30 ?

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 24 nov. 2012 12:08

Salut Sebidon,

Pour les fournisseurs de cornière polyester j'ai fait une recherche sur internet et j'ai trouvé la société DELTECH à Roubaix.

Sinon, histoire de comparer j'ai fait une recherche pages jaunes sur les fournisseurs en matériaux composite... et j'en ai trouvé 3 dans un rayon de 50kms autour de chez moi. Ceci dit ils n'avaient pas de cornière en stock, c'était fait à la demande, et le prix "retrait sur place" était plus cher que le prix "livré" de chez deltech.

Pour ce qui est des panneaux ecofont c'est effectivement du 30 mais en version H, j'ai pas un gros retour dessus mais pour le moment je trouve que ça se travaille bien et ça a l'air d'être du solide. Attention toutefois j'avais un des panneaux qui n'était pas coupé à l'équerre et qui m'a occasionné un erreur de découpe! C'est pas très malin de ma part j'aurai dû vérifié l'équerrage mais bon... je préfère prévenir!

Nico

Avatar du membre
sebidon
Effectivement y'a quelque chose.
Effectivement y'a quelque chose.
Messages : 888
Enregistré le : 25 sept. 2011 15:52
Type de véhicule : pinz, cabstar 4x4, ex-vario4X4
Département : 12
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par sebidon » 24 nov. 2012 20:54

merci

je n'ai pas trouvé les cornières sur leur catalogue ! ils les fabriquent sur mesure ? je vais les appeler lundi je pense, les tiennes font quelles dimensions ? et une idée du prix (par MP si tu préféres :) )

les panneaux viennent direct de chez polyfont ? bizarres qu'ils ne soient pas d'équerre ! c'est bon a savoir jamais je n'aurai pensé moi non plus à vérifier les angles sur un produit industriel :(

---
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Messages : 2447
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par --- » 24 nov. 2012 21:22

ça m'a l'air sympa tout ça!

Deux trucs qui me questionnent:

L'angle ventral et l'angle de sortie sont des lieux exposés en tout terrain.
Le choix d'un faux-châssis en alu et une tentation bien compréhensible et possède ses arguments pour et contre.
Mais le critère principal c'est qu'en de casse il peut-être difficile, voir impossible de réparer suivant l'endroit où on se trouve.
Pourquoi dès lors avoir soudé la structure des coffres ventraux et arrière au faux-châssis.
En cas de choc, un coffre traditionnel se plie, se déforme, éventuellement s'arrache de son support. Nous sommes beaucoup à avoir connu se genre d'aventure et nous savons tous qu'un coffre se change, se sangle etc...
Dans ton cas, en cas de choc, c'est tout le faux-châssis qui prend, avec les répercussion sur la cellule que ça peux avoir...
(nomme pas ton camion Titanic) :wink:

L'autre point, c'est qu'il me semble comprendre que le sol de ta cellule est composé de deux matériaux.
Un nid d'abeille plus un panneau sandwich (le même que les mur), juste?
Pourquoi donc doubler un matériaux qui offre déjà les performances structurelles qu'on lui demande...?

Enfin concerant les cornières, je pense qu'il y a un autre débat que celui de l'esthétique et du prix.
Pour le prix, rien à dire, je crois que tu as compris les enjeux. :roll:
Mais pour le GFK, c'est très intéressant structurellement s'il sont de même matière que les parois de tes panneaux.
Un profil alu "travaille" par la dilatation. C'est la colle PU qui encaissera ces contraintes (et les autres).
Une bonne colle les encaissera, pas la peinture si tu recouvres le tout en une fois (à peindre en deux fois, joint congé entre les profiles et la cellule nécessaire, toujours problématique si cellule de couleur.
Un profilé en GFK [barre]peut[/barre] doit être collé avec une colle expoy 2 composants. La peau ne forme alors plus qu'un seul matériaux, de même nature, réagissant la même chose au contraintes, limitant les jeux, les risques d'infiltrations etc....
C'est un plus qui à son prix, mais dans le temps c'est non négligeable.
...

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 24 nov. 2012 22:09

sebidon a écrit :merci

je n'ai pas trouvé les cornières sur leur catalogue ! ils les fabriquent sur mesure ? je vais les appeler lundi je pense, les tiennes font quelles dimensions ? et une idée du prix (par MP si tu préféres :) )

les panneaux viennent direct de chez polyfont ? bizarres qu'ils ne soient pas d'équerre ! c'est bon a savoir jamais je n'aurai pensé moi non plus à vérifier les angles sur un produit industriel :(


Salut Sebidon,

Pour les cornières ils en ont en stock, mais ils n'avaient pas la dimension que je cherchais dans la couleur. Donc il m'a proposé de le faire à la demande sous réserve d'une quantité suffisamment importante.
En l’occurrence, pour 50m de cornière en 50x50X3 il me proposait un tarif de 15 ht/m transport compris. Apparemment c'était bien moins cher si on prenait dans le stock vu qu'il m'avait parlé de 8 eur HT/m pour du 40/40 (sans le transport).
Faut d'ailleurs que je le rappelle aussi!

Pour l'équerrage des panneaux je n'ai eu le problême que pour un seul des panneaux... C'est vrai que c'etait la mauvaise surprise. Par contre, la bonne surprise c'était le conditionnement pour le transport, c'était bien protégé. Attention toutefois à la livraison... le transporteur n'avait rien pour descendre les panneaux! Pour ma part heureusement qu'on avait le manitou sinon j'aurai été comme un C... tout seul le jour de la livraison... les grands panneaux étaient assemblés par deux... Impossible à descendre à deux même si le chauffeur avait bien voulu donner la main!

Nico

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 24 nov. 2012 22:28

Salut léo,

En ce qui concerne les coffres j'avais fait ce choix car ça me permettait d'exploiter au mieux l'espace disponible qui n'était pas énorme, également de donner la forme que je souhaitais (coffre biseauté à l'arrière) et enfin d'assurer une continuité sur l'ensemble du côté puisque l'ensemble sera habillé en tôle larmé. Je n'avais pas forcément pensé au problème que tu soulève même si je me suis assuré d'être au dessus de la garde au sol d'origine ( le réservoir de carburant se trouve juste à côté et 1 à 2 cm en dessous du coffre avant gauche et n'apprécierait pas non plus de taper!)

Pour le plancher c'est un panneau sandwich de type nidafloor, pour une cellule amovible le technico-commercial de polyfont m'avait recommandé une structure légère qui aide le plancher à supporter le poids des réservoirs par exemple. Au final je pense effectivement qu'il y avait de la marge mais ce système me permettait, en plus de participer à la résistance de mon faux-chassis, de créer mes supports de fixation sans percer quoique ce soit à travers le plancher et me facilitait la mise en place des roulettes qui serviront à glisser la cellule dans le container.

Enfin pour ta remarque concernant la cornières j'en prends bonne note. C'est certain que les cornières polyester reste l'idéal mais en ce qui me concerne la différence de tarif est d'autant plus importante que j'ai un contact qui me permet d'avoir des tarifs imbattable sur l'alu... Le nerf de la guerre.... :? La nuit porte conseil parait-il! On verra demain! :lol:

Nico

---
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Messages : 2447
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par --- » 24 nov. 2012 23:12

Si tu es prêt à avoir une peinture qui s'écaille aux raccords, ou de peindre eu deux fois avec des joint congé, l'alu reste très valable et suffisamment résistant dans le temps si fait dans les règles de l'art. (ce qui m'a l'air d'être ton cas ma fois :D )

Après si on veut le mieux du mieux... profilés fibre....

Boonne nuit! :wink:
...

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 26 nov. 2012 12:16

Salut Léo,

J'aimerai avoir une petite précision sur ces fameux joints congés... D'après mes recherches un joint congé est forcément réalisé en résine polyester... Quand tu parles de joint congé est-ce un terme général pour parler de joint d'étanchéité?

Si c'est le cas est-ce que le fait de lisser le surplus de colle, à l'image de ce qu'on ferait pour un joint silicone, peut faire office de "joint congé"?

Nico

Avatar du membre
new-one
Cerveaux à vapeur.
Cerveaux à vapeur.
Messages : 2977
Enregistré le : 10 oct. 2007 15:16
Type de véhicule : B110 Ponticelli
Prénom : yves
Métier : bricologue vagabond
Département : 84
Localisation : BEDOIN, 84410
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par new-one » 26 nov. 2012 13:26

Bonjour

Je suis très beaucoup d'accord avec Leo pour des cornières en fibre de verre. Collées avec une mixture epoxy (résine epoxy chargée pour lui donner la consistance du "beurre mou" avant séchage) elles vont considérablement renforcer les liaisons des panneaux. Ce qui bave à la pose s'enlève facilement avant durcissement. Une fois polymérisé cornières et panneaux seront vraiment soudés, bien mieux à mon avis pour une caisse qui va se faire secouer comme nous le savons en TT et pistes diverses. Une bonne peinture polyuréthane par dessus les cornières et joints et ça durera très longtemps.
La différence de prix ne doit pas se regarder pour le côté esthétique mais pour le résultat en terme de solidité. Le cellule est la pièce maitresse de tout ce qui va suivre, est ce le bon endroit pour faire des "économies hasardeuses" ?

Les remarques de Leo sur les différences de dilatation des deux matériaux sont à prendre très au sérieux. Si tu utilises des cornières en alu, je te conseille vivement de prendre contact avec la Sté Sika pour connaître l'épaisseur du joint résiduel une fois sec. Ils ont des barêmes en fonction des matériaux et des longueurs à coller. Si le joint est trop fin, le mastic finira par se délaminer (se déchirer)

Est ce que la peau extérieure des panneaux est en polyester (fibre de verre/résine polyester) ? Si oui, les panneaux peuvent être "soudés" entre eux en réalisant les cornières directement sur les angles. Il faut tartiner de la résine polyester (ponçage des panneaux sur la zone à coller pour aller jusqu'à la fibre de verre) et coller des bandes de tissus de verre de plus en plus large (commencer par une étroite, 4 cm de large, puis 6 cm de large, puis 8 cm, etc) Ceci nécessite ensuite ponçage/masticage/ponçage pour rattraper les défauts. C''est sûrement la solution la plus économique et la plus "mécanique" puisqu'en final les panneaux et cornières sont de même nature. C'est la solution qui prendra le plus de temps (rien n'est parfait...) Les angles de la caisse peuvent être poncés jusqu'à faire un arrondi (rayon 2 cm par ex), visuellement ce sera beau mais surtout la liaison mécanique sera encore meilleure et la pose des bandes de tissus de verre facilitée (un peu délicat avec des angles vifs).

Bon courage pour la suite
Cordialement
Yves
Si on ne fait rien, rien ne change !

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 26 nov. 2012 13:55

Bonjour New-one,

Merci pour ta réponse. J'avais effectivement envisagé l'assemblage direct des panneaux au moyen de résine polyester pour les panneaux de la capucine car il ne s'agit pas d'angles droits.
Pour les angles droits, comme je suis un peu fainéant, je reste sur l'option "cornières"! :P Quoiqu'il en soit je suis assez (très) réceptif à l'argument solidité... Du coup vous allez finir par m'influencer! :lol:

Nico

---
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Messages : 2447
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par --- » 26 nov. 2012 13:59

Salut Nico,

oui tu as bien su déchiffrer mon utilisation maladroite et pas très précise du terme joint congé.

Comme le dit Yves, Si tu colle un profilé en fibre, il est facile d'enlever le surplus qui déborde, avec un grattoir, une spatule etc.... (ne pas prendre de colle rapide!)
Les défauts et retouches sont faciles réaliser avec du mastic (polyester, carrossier etc...) ou un peu de résine + ponçage.

Pour l'alu, il faut "racler" ce qui dépasse du profilé une fois encollé. Pas évident de faire ça propre. Si tu fais directement un joint (appelé congé par déformation) tu ne pourras pas peindre par dessus. Enfin si, une polyuréthane tiendra, mais pas dans le temps à cause de l'élasticité de la colle.
Ont voit souvent des cellules dont la peinture craquelle à cette endroit après quelques temps. C'est pas dramatique hein, mais bon...

Donc la technique consiste à racler ce qui dépasse, peindre en faisant le raccord de peinture à ces endroits (peinture en 2 x) puis de refaire un joint par dessus, comme tu le ferais avec du silicone (dans une salle de bain par ex). Simplement avec la colle PU. Noir/blanc/gris ok, plus problématique si tu peints ta cellule couleurs sable par ex. (bien qu'il existe certains produit.....mais jamais vraiment ton sur ton).

Les remarques d'Yves sont pertinentes. Bien que je ne jetterais pas de suite la pierre sur l'alu (nombre de réalisations nous prouvent quand même l'efficacité du procéder) et je comprends tout à fait aussi la question du coûts.
Sa remarque est cependant intéressante par rapport à la question du laminage "soi-même".
Il est tout à fait possible de le faire directement "sur la bête", un peu comme les bateaux, très solides mais dont le rendu esthétique et un peu aléatoire et qui demande beaucoup de ponçage pour un resultat heureux (et qui dit ponçage de fibre dit: "ça gratte!" sans parler des yeux!)
Si te lancer dans la fibre te tente, il alors effectivement assez simple de créer ses propres profilés (faut de la place et du temps).
Avec du bois marine pour les angulaires, un profilé alu ou une tôle roulée pour les arrondis.
Un peu de cire, de la fibre (il existe des rouleaux en multi-couche, tiens je crois que c'est Yves qui m'avait montrer ça) et de la résine et.... hop! :mrgreen:
L'idéal étant ensuite d'avoir une circulaire sur table pour couper les bords nettes.
Ca doit pas être très loin de la technique utilisé par l'entreprise qui te propose de t'en fournir à la demande....
...

Avatar du membre
new-one
Cerveaux à vapeur.
Cerveaux à vapeur.
Messages : 2977
Enregistré le : 10 oct. 2007 15:16
Type de véhicule : B110 Ponticelli
Prénom : yves
Métier : bricologue vagabond
Département : 84
Localisation : BEDOIN, 84410
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par new-one » 26 nov. 2012 18:37

re suite

Au cas où je ne me serais pas bien exprimé : pas besoin de fabriquer les cornières polyester à part et de les poser ensuite, il faut les stratifier directement sur les panneaux par encollage à la résine de bandes de tissus de verre (de plus en plus large). Ces couches de tissus et de résine polyester superposées finiront par constituer un angle renforcé, une espèce de "cornière" faite directement sur les panneaux. Il faut poncer avant les panneaux sur 5 à 6 cm de large de part et d'autre de l'angle (ou plus si on veut une "cornière" plus large au final) pour éliminer peinture et/ou gel coat jusqu'au stratifié du panneau. Une fois polymérisé les "cornières" ainsi fabriquées seront totalement "fondues" avec les panneaux et seront en même matière (homogènes)
Arrondir les angles serait vite fait avec une grosse ponceuse à bande et le "bénéfice" vaut très largement le travail sup pour une grosse amélioration du résultat final.
La finition se fait au mastic de carrossier (c'est du mastic polyester) et ponçage + peinture de finition (polyuréthane mono ou bi composants)
Le ponçage ne prendra pas trop de temps, les surfaces à poncer ne sont pas très importantes. Le ponçage peut se faire à la ponceuse orbitale. La gratouille pour un petit boulot de ce genre est négligeable surtout si on met les manches du Tshirt à manches longues dans des gants de vaisselle avec un petit élastic au poignet :D

Je suis dispo au tel (me contacter en MP) s'il le faut pour préciser la procédure et/ou plus de détails.

Ce serait la solution la meilleure d'un point de vue technique et la moins chère. Il en "coûtera" environ l'équivalent de deux journées de boulot en plus... Le travail peut se faire petit à petit, il peut se passer quelques jours entre les couches de résine et de tissus de verre (idem pour le masticage, le ponçage) je ne crois pas que dans le bilan final ça puisse être un argument dissuasif.

Pour un résultat genre coffre fort à destination d'un "parano solidité" dans mon genre... on pourrait faire la même chose à l'intérieur, à savoir "souder" les panneaux entre eux par quelques bandes de tissus de verre et résine. le seul hic c'est que pour faire un bon boulot il faudrait manipuler la cellule de façon à stratifier le plus à plat possible (je veux dire au sol pas au plafond...) donc la mettre dans des position dessus-dessous, côté-dessous, etc.... Pas un énorme chantier tant qu'elle est vide et à terre.

Cordialement
Yves
Si on ne fait rien, rien ne change !

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 26 nov. 2012 19:30

Re,

Oui yves, j'avais bien compris ta méthode. Et je pense que leo avait bien compris aussi quand il parlait de le faire "sur la bête" :) , il ajoutait juste l'option supplémentaire de la cornière "made in maison".

Quoiqu'il en soit, comme je te disais, je vais effectivement adopté ta méthode au moins pour les liaisons des pans coupés de la capucine. Je devrais d'ailleurs peut-être commencé par ça, ça me permettrait d'évaluer le temps que ça me prend et surtout le résultat fini.
C'est clairement les deux points qui me retiennent:
- le temps passé qui sera forcement plus long, voir beaucoup plus long pour un profane comme moi
- le rendu final. j'ai un peu peur de l'aspect légèrement "ondulé" induit par un ponçage par forcement toujours homogène sur les grandes longueurs.

En tout cas, je te remercie vivement pour ta proposition de conseil par téléphone! Je n'hésiterai pas si j'ai le moindre soucis... Vu quelqu'unes de tes réalisations que j'ai pu observé sur le site, avec un professeur comme ça je devrais vite progresser!! :D

Nicolas

---
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Messages : 2447
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par --- » 26 nov. 2012 20:14

Effectivement, j'avais bien compris l'explication de Yves.... C'est peut-être moi qui ne parle pas assez bien le français :P
Que voulez-vous, je dois faire beaucoup d'effort pour communiquer avec vous.

Encore une fois, si la technique de Yves est plus que bonne, le résultat peut-être vraiment très moyens esthétiquement quand on est pas carrossier.... adroit de ses mains, spécialiste de la fibre.

Après chacun ces critères esthétique, de ce qui est droit et ce qui ne l'est pas....
Mais j'en connais qui ont poncé, poncé, poncé.... et j'aime pas poncer.
Je viens de réparer le toit d'un pinz ambulance, j'ai encore les yeux qui piques et les doigts plein de fibre, 3 jours après.

Ca doit être la différence entre Yves et moi. Poser un intercooler (référence à un autre poste) me semble du pipi de chat....
découper, poncer, redécouper poncer et reponcer semble être plus ton truc Yves.... ce que respecte infiniment cela dit. Mécano ou carrossier, j'ai fait un choix vous l'aurez bien compris!

Alors avant de te lancer dans ta capucine, que tu sois chien ou chat, mon conseille à 10 penny, fait des testes , de colle, de matériaux, de procédés (je sais Yves que tu ne me contrediras pas là-dessus).

Pour ma part les test que j'ai fait: cornière maison collé à l'epoxy sur les panneaux.... Au teste de rupture, comme pour une soudure la cassure ne fait pas à l'endroit collé! (généralement juste après.)

Enfin, comme tu as une grande capucine, tu peux concevoir de créer des renforts en triangulation là où les efforts risque de faire travailler les panneaux et de décollé la fibre de la mousse.
Tu lamines des couches de mat de verre pour obtenir une épaisseur équivalente à tes profilés. Ensuite tu découpes des bandes à la circulaire (gratte :? )
Puis tu peux coller ces bandes comme des triangulations ou une diagonale sur la capucine.... etc...
...

Avatar du membre
snowy
J'avance.
J'avance.
Messages : 525
Enregistré le : 16 nov. 2010 17:08
Type de véhicule : Renault pimpon 100/185 4x4
Nom de Famille : En recherche !!!
Prénom : Dave
Métier : Fait tout, parfoit fais rien me va aussi!!!
Département : VS (CH)
Hobbie(s) : Camion 4x4, voyage, camping, moto, sport des neiges, vtt, via ferrata, faire ch*er le monde...
Localisation : (VS) Suisse
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par snowy » 02 déc. 2012 20:57

leoduro a écrit :Effectivement, j'avais bien compris l'explication de Yves.... C'est peut-être moi qui ne parle pas assez bien le français :P
Que voulez-vous, je dois faire beaucoup d'effort pour communiquer avec vous.

+1 :wink:
"Depuis petit, quand je touche je démonte tout. A force, je commence à savoir bien monter."

"Soyez indulgents avec mes fautes d’orthographe , c'est pas mon fort! :oops: Excusez moi ou pas" :wink:
"Je suis un con, mais quand je vois ce que les gens intelligents ont fait du monde!"Georges Wolinski
"On dit toujours qu'on peut pas être et avoir été. Eh ben, j'en connais un, dis donc, il a été con et il l'est encore!" Coluche :wink:

---
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Messages : 2447
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par --- » 03 déc. 2012 14:29

Debleu, barjaquer en valaisco ça c'est encore un autre fourbi..
mais ça va pas nous empêcher pas de pétouiller un peu ensemble par cette fricasse, ou d'aller faire quelques virolets sur nos tracassets.

'alut Niolu


Traduction:
Cher ami, je vous remercie de votre fort agréable soutien bien que vous veniez d'une autre contrée, ceci nous empêchant nullement de passer quelque bon temps prochainement ensemble, malgré le temps cru, chevauchant nos fol'engins pour une virée endiablée.

Veuillez ici, cher ami, croire en l'expression de mes respectueuses salutations


Vous voyez notre calvaire quotidien?

En musique:

...

Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20
Nom de Famille : GUILLOUET
Prénom : Nicolas
Département : 14
Localisation : calvados
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja » 23 déc. 2012 10:07

Après un temps de séchage plus que raisonnable: 15 jours! (3 jours recommandé par le technico-commercial sika au vu des températures actuelles) "démoulage" de la cellule.

IMAG0378.jpg



Et pose temporaire sur le châssis pour vérifier si tout "s'emboite" bien.

IMAG0380.jpg


IMAG0384.jpg


IMAG0388.jpg



Puis redépose de l'ensemble pour la poursuite du chantier, à défaut d'avoir les cornières je m'attaque à l'habillage du faux-chassis:

IMAG0390.jpg


IMAG0396.jpg


... Affaire à suivre! :)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
hippo
...
...
Messages : 13519
Enregistré le : 27 juin 2008 16:03
Prénom : Pascal
Contact :

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par hippo » 23 déc. 2012 11:30

superbe réalisation, et j'espère que tu n'auras aucune déconvenue de nature a te faire regretter d'avoir changé de méthode de construction grace aux conseils avisés de certains ici :wink:

as tu une idée du poids de la chose dans l'état actuel ? poids du faux châssis ?
je cherche éventuellement des passages de roue plastique d'occase comme tu as mais je sais pas trop sous quel nom chercher sur lbc...garde boue ça donne rien... quelqu'un a des pistes ? tu as acheté ça combien en neuf ?

---
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Messages : 2447
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par --- » 23 déc. 2012 13:50

tatata, il a été très bien conseillé :wink: :lol: mais il a surtout su tirer habillement parti de ce qui a été dit ici ou là.

Ca tient déjà sans cornières, c'est bon signe. J'ai déjà fait mes remarques concernant le châssis (enfin les coffres) et le seul endroit où j'imagine que des signes de fatigue des matériaux puissent apparaitre c'est sur cette très longue capucine.... mais il y a plusieurs pistes (j'en ai déjà donné une) pour prévenir la chose... (me semble-t-il :P )

Pour les: "passage de roue utilitaire"

http://www.leboncoin.fr/equipement_cara ... tm?ca=10_s
:wink:
...

Répondre

Retourner vers « Vos aménagements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité