Démarrage à froid très difficile

Tutoriels avec photos de modifications ou d'améliorations ainsi que les commentaires.
sami
Plongeur
Plongeur
Messages : 36
Inscription : 24 Avr 2016 16:07
Type de véhicule : IVECO 40.10 2.5L de 1995
Contact :

Démarrage à froid très difficile

Messagepar sami » 23 Fév 2017 09:59

Bonjour à tous

Depuis que j'ai acheté mon IVECO (un 40.10 de 1995, moteur 8140.27, 2.5 L, 170'000 km, intercooler) il y a un peu plus d'un moi de cela, le premier démarrage à froid est toujours très difficile. Je n'en avais pas fait de cas le jour de l'achat en pensant que le froid glacial de ce jour-là (-10°C) en était sûrement la cause. Oui très naïf de ma part je sais ;-), mais je suis complètement novice en mécanique !

Bref, depuis, chaque fois que je le démarre à froid, il met environ 10 sec à se lancer. Si j’éteins tout de suite et ré-allume, il redémarre au 1/4 de tour, c’est donc vraiment le tout premier démarrage à froid qui lui pose problème.

De plus, lorsque le moteur est froid, il fume bien bleu/gris, surtout au démarrage. Dès qu’il est en température, il ne fume pour ainsi dire plus mais les gaz d’échappement sentent toujours bien mauvais quand-même.
J’ai épluché un peu tout ce que je pouvais sur le forum qui puisse évoquer le problème, l’alimentation, fumées noir au démarrage, etc, mais étant novice en mécanique j’ai quand même du mal à faire la part des choses.

Un ami à moi (contributeur du forum) m’a aussi fait remarqué que le dispositif automatique d’avance injection à froid (KSB) n’était pas fonctionnel. Voir photo ci-dessous, il manque le câble qui relie le bulbe thermique au levier de commande.
Image

Selon les symptômes décris ci-dessus, par où dois-je commencer mon investigation ?
Est-ce que le fait que le KSB ne soit pas fonctionnel pourrait être la cause ? Même si cela peut paraître évident que cela devrait l’être, je me pose quand même la question car l’ancien proprio avait acheté ce véhicule à un préparateur allemand (famille Keller) qui eux sont spécialisés dans ces vieux IVECO et je serais surpris qu’ils aient fait cela sans intentions. (si je parlais allemand, je l’appellerais volontiers pour lui demander mais ce n’est pas le cas :-(. L’ancien proprio à qui je l’ai acheté, lui m’affirme n’avoir rien fait mécaniquement sur ce véhicule et n’a fait que 10'000 bornes depuis qu’il l’a acheté aux Keller.

Sinon, serait-ce des injecteurs défectueux ?

Une pompe défectueuse ou mal réglée ?

Merci d’avance de votre aide. Je me dis juste qu’avant de casser ma tirelire dans un garage Iveco, j’espère pouvoir au moins essayer quelque chose par moi-même (et puis comme on dit, c’est en forgent qu’on devient forgeron !)

Avatar de l’utilisateur
Bruno Jordan
moi un casier ?
moi un casier ?
Messages : 2923
Inscription : 13 Jan 2007 17:40
Type de véhicule : Peugeot Boxer Dangel
Prénom : Bruno
Département : 68
Localisation : Heidwiller 68
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar Bruno Jordan » 23 Fév 2017 13:32

Il me semble qu'il n'y a pas d'origine d'avance auto lorsque le moteur est équipé d'intercooler.
Image

Avatar de l’utilisateur
come 09
Tête de convois.
Tête de convois.
Messages : 2835
Inscription : 05 Juin 2009 00:14
Type de véhicule : b110 ponticelli, toyota hdj 80 12v, clio rs 172ch
Nom de Famille : jammet
Prénom : côme
Métier : artisan
Département : ariege
Hobbie(s) : playstation 4
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar come 09 » 23 Fév 2017 14:08

sami a écrit :.

les gaz d’échappement sentent toujours bien mauvais quand-même.


oula t'avait quoi comme vehicule avant... :roll: ... aucun gaz d’échappement ne sent bon,aucun....tout ce que tu décrit sont les symptôme classique d'un 8140 en bon etat,rien d’alarmant

de toute façon sans vraiment le savoir, le surcaleur ne fonctionne pratiquement plus sur les vieille caisses ou camion (ils ont été débranché,sont grippé,...) pi de toute façon ça sert a rien....

si il ne fume plus a chaud s'est que ta pompe a défaut d'être parfaite, est en bon etat ...

:D
- il faut bouffer 50 mon cheri pour être positif a l'éthylotest .....

Avatar de l’utilisateur
cyrchristo
Je trace ma route
Je trace ma route
Messages : 933
Inscription : 20 Avr 2011 13:49
Type de véhicule : Iveco 40-10
Nom de Famille : Cavalli
Prénom : Cyril
Métier : Guide de Haute-Montagne
Département : 74
Hobbie(s) : Voyages: déserts et Montagnes
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar cyrchristo » 24 Fév 2017 15:49

Bonjour
Mêmes symptômes pour moi...
Mais ça démarre toujours, même par -20C, à condition d'avoir une grosse batterie (min 120 Ah) et qu'elle soit en bon état !
__________o______
!__________\\______\
!.iveco.I<>[III\\______\_
!====I==I==I=\#-==-#\
!_/---\I___I_/---\_/-----/
--(o)_)---------(o)_)----(o)_)
Mes blogs de voyage:
http://lesaventuresdecyriletarmony.blogspot.com/ , http://cavalofroads.blogspot.fr/

sami
Plongeur
Plongeur
Messages : 36
Inscription : 24 Avr 2016 16:07
Type de véhicule : IVECO 40.10 2.5L de 1995
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sami » 24 Fév 2017 17:15

Ma batterie est une 110 Ah et elle est quasi neuve et bien rechargé.

Ok pour la fumée, alors j'imagine que c'est + ou - ok. Jamais eu de si vieux véhicules donc je me posais quand même la question.
Je viens de passer mon test anti-pol donc c'est déjà ça.

Par contre le premier démarage à froid très difficile (au moins 10 sec avant que le moteur se lance) ça ya clairement un soucis et je me réjouis d'avoir vos avis la dessus

Avatar de l’utilisateur
Nomade
Nomade où es tu ?
Nomade où es tu ?
Messages : 2222
Inscription : 13 Août 2007 19:24
Type de véhicule : Eristar 4x4
Nom de Famille : GOMET
Prénom : Daniel
Localisation : Landes (40)
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar Nomade » 24 Fév 2017 18:49

Bonsoir,
Par démarrage a froid , tu entends
par temps froid ?
premier démarrage?

Les causes ne seront pas forcement les mêmes:


Montes un bout de durite alimentaire transparente avant la pompe à injection sur le circuit arrivée.

tu as les symptômes d'un circuit qui se vide et donc tu passes du temps a "réamorcer" (les fameuses 10")

de toute façon si tu es appelé a voyager , ce bout de durite t'aidera bien dans tes recherches de panne ( prise air, saleté, perte de charge)

tiens nous au courant

Daniel

Avatar de l’utilisateur
new-one
Il est parti par là.
Il est parti par là.
Messages : 2880
Inscription : 10 Oct 2007 15:16
Type de véhicule : B110 Ponticelli
Prénom : yves
Métier : bricologue vagabond
Département : 84
Localisation : BEDOIN, 84410
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar new-one » 26 Fév 2017 08:33

Bonjour
J'ai le sentiment que ces moteurs Sofim sont paresseux à froid, un peu plus que la moyenne.
Ma contrib ne fera pas avancer ce post, elle est d'ordre général.
Je vais souvent à la montagne avec mon camion. Il faut rappeler que le froid handicape les batteries et que l'huile très froide du moteur est un empêchement à sa rotation correcte.
J'ai la possibilité de coupler en direct batterie service et batterie moteur, ce qui est extrêmement déconseillé. Sous réserve qu'elles soient toutes des deux bien chargées (ce qui est le plus souvent le cas) j'ai eu à les coupler pour démarrer dans des conditions de froid intense, le constat est sans appel : avec beaucoup de courant ça démarre presque normalement (sous réserve que le gasoil ne soit pas épais comme de la confiture)
Deuxième constat, lorsque je ne peux les coupler sans risque, j'utilise du Start pilote. Comme je suis souvent seul (ma copilote n'est pas aussi fana de ski que moi) la procédure consiste à pulvériser une bonne dose dans le "bol" du filtre à air et aller le plus vite possible tourner la clef de contact. En général ça suffit à faire démarrer le moteur.
La seule différence, entre pas trop de courant et un bon courant, c'est que dans le deuxième cas le moteur tourne plus vite avant la première explosion. Le Start pilote fait de même, il file une bonne pêche, le moteur tourne plus vite avec l'explosion de ce produit. Comme il en arrive peu dans les cylindres, vu ma "procédure de solitude", je suppose que la vitesse de rotation du moteur acquise lors de la première explosion est suffisante pour que celle qui suit sans produit soit suffisante pour lancer les autres 'explosions.
Il m'est donc venu à l'esprit qu'il faut une bonne vitesse de rotation du moteur pour que le phénomène d'explosion du diesel se produise dans ces moteurs froids. J'ai eu un témoignage d'un mécano Renault qui avait un avis similaire.
Mon démarreur étant HS (Bosch à entrainement direct) je viens de chercher un Valeo (entrainement démultiplié) mais je n'ai pas trouvé la correspondance pour mon moteur B 120 (ou B 110, celui HS venait de mon B110)
J'aurais bien aimé tester cette démultiplication pour voir si c'était pertinent dans le froid.
Cordialement
Yves
Aujourd'hui peut être... ou alors demain.

Avatar de l’utilisateur
Denis Chassac
Qu'est que je leur dis ?
Qu'est que je leur dis ?
Messages : 3063
Inscription : 15 Jan 2007 21:36
Type de véhicule : TP3
Nom de Famille : Chassac
Prénom : Denis
Localisation : Cadaujac (gironde)
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar Denis Chassac » 26 Fév 2017 22:43

Bonsoir

Dans les années 80' il arrivait que l'hiver, à la montagne, pour démarrer les véhicules (12 volts) un peu faibles en batterie, soient utilisés des engins en 24 volts... c'était souvent efficace. :lol:

@+
DEnis
Un TP3 mazout AVEC freins, un R2087 torpédo QUI ROULE(ra bientôt) !!!
:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
Nomade
Nomade où es tu ?
Nomade où es tu ?
Messages : 2222
Inscription : 13 Août 2007 19:24
Type de véhicule : Eristar 4x4
Nom de Famille : GOMET
Prénom : Daniel
Localisation : Landes (40)
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar Nomade » 27 Fév 2017 07:57

Bref, depuis, chaque fois que je le démarre à froid, il met environ 10 sec à se lancer. Si j’éteins tout de suite et ré-allume, il redémarre au 1/4 de tour, c’est donc vraiment le tout premier démarrage à froid qui lui pose problème.

Il semblerait que ce ne soit pas "démarrage par temps froid " ....

D'où ma demande de précision.

A+
Daniel

Avatar de l’utilisateur
new-one
Il est parti par là.
Il est parti par là.
Messages : 2880
Inscription : 10 Oct 2007 15:16
Type de véhicule : B110 Ponticelli
Prénom : yves
Métier : bricologue vagabond
Département : 84
Localisation : BEDOIN, 84410
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar new-one » 27 Fév 2017 09:00

Daniel a raison... autres questions :
- est ce que ça se produit l'été ?
- combien de temps entre le dernier arrêt et le nouveau démarrage difficile ? Autrement dit est ce que ça se produit dès que le moteur est à nouveau à température ambiante (ce qui serait donc "froid" dans ce contexte) ?
- est ce qu'il y a une pompe sur le dessus du filtre à gasoil ? En principe oui, la membrane en caoutchouc peut devenir poreuse
Bonne chasse
Yves
Aujourd'hui peut être... ou alors demain.

Avatar de l’utilisateur
bcmog
Conducteur de Tricycle expérimenté
Conducteur de Tricycle expérimenté
Messages : 358
Inscription : 20 Mai 2009 14:38
Type de véhicule : Unimog 435 - Land 130 "SW"
Nom de Famille : C
Prénom : bruno
Métier : informatique
Département : 14
Hobbie(s) : voyages !!
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar bcmog » 27 Fév 2017 16:47

Bonjour
Si ça peut aider, j'ai eu un problème similaire sur une 405. Premier démarrage le matin difficile, avec beaucoup de fumée blanche. C'était un ( ou plusieurs je me souviens plus) injecteur qui n'était pas étanche a l’arrêt et qui laissait passer une certaine qté de gasoil dans le cylindre. Il fallait insister pour "vider" les cylindres avant que ca démarre. Une fois démarré une fois, plus aucun problème. Ma description n'est pas très 'technique' mais c'est ce que m'avait expliqué mon mécano a l'époque.

Bruno

sami
Plongeur
Plongeur
Messages : 36
Inscription : 24 Avr 2016 16:07
Type de véhicule : IVECO 40.10 2.5L de 1995
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sami » 23 Mars 2017 13:23

Merci à vous tous pour vos suggestions.
Je vais bientôt y regarder de plus prêt et vous tiendrai au courant du résultat.

Avatar de l’utilisateur
0o_yann_o0
Sentinelle
Sentinelle
Messages : 121
Inscription : 06 Août 2015 18:50
Type de véhicule : Cabstar 4x4
Prénom : Yann
Département : 54
Localisation : Baccarat
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar 0o_yann_o0 » 25 Mars 2017 20:28

Hello,

Moi aussi j'ai rencontré quelques problèmes de démarrages par temps froid sur mon Cabstar en Janvier dernier.

J'avais beau tirer sur la clef, rien n'y faisait, comme si la batterie était fatiguée. Même avec une batterie 110Ah/ 750A neuve, plusieurs préchauffages...

Après avoir tout testé (relais de préchauffage, résistance de préchauffage, batterie, câbles...) il s'est avéré que c'était mon démarreur qui commençait à rendre l'âme. Je l'ai démonté, tout était noir là dedans.
Je l'ai branché en direct, un coup le pignon sortait mais ne tournait pas, un coup il tournait sans sortir...

Remplacé par un tout neuf, et maintenant ça démarre au 1/4 de tour!

Si ça peut te donner une piste d'investigation.... Bon courage,

sami
Plongeur
Plongeur
Messages : 36
Inscription : 24 Avr 2016 16:07
Type de véhicule : IVECO 40.10 2.5L de 1995
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sami » 28 Mars 2017 13:11

Merci Yann pour ces infos supplémentaires.

Je pense qu'il y a de grande chances que ce soit les injecteurs (un ou plusieurs).
Plus le temps entre les 1er démarrages à froid est long plus ce 1er démarrage est difficile. Donc un injecteur qui fuit expliquerait bien ces symptomes, car plus il a de temps pour fuire plus le gazoil sur le piston est élevé et donc plus le démarrage est dur. Bref moi cela me semble logique mais ce n'est peut-être pas ça.

J'ai démonté les injecteurs hier soir et je les emmène cet après midi dans un garage Iveco pour les faire vérifier. L'un d'eux était bien calaminé l'embout baignait dans une belle petite marre visceuse. Serait-ce le coupable ?? J'en saurai plus ce soir j'espère.

Par contre je me pose une autre question.
Voici les références de mes injecteurs (tout ce qu'il y a de marqué dessus) : 845 939 KBEL 109P81 240 bar 471.
Vue que l'inter-cooler n'est pas d'origine sur mon Iveco, je me demande si celui qui l'a installé avait bien changé les injecterus pour qu'ils correspondent à la nouvelle config avec l'intercooler. Petit rappel, j'ai un 40.10 8140.27 2.5 L
Comment puis-je savoir si ces injecteurs correspondent bien ?

Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
come 09
Tête de convois.
Tête de convois.
Messages : 2835
Inscription : 05 Juin 2009 00:14
Type de véhicule : b110 ponticelli, toyota hdj 80 12v, clio rs 172ch
Nom de Famille : jammet
Prénom : côme
Métier : artisan
Département : ariege
Hobbie(s) : playstation 4
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar come 09 » 28 Mars 2017 18:52

normalement avec un 8140.27 tu devrait avoir des 108 P51...les 109P81 sont monté sur les iveco 35.10 2.8L....

:D
- il faut bouffer 50 mon cheri pour être positif a l'éthylotest .....

sami
Plongeur
Plongeur
Messages : 36
Inscription : 24 Avr 2016 16:07
Type de véhicule : IVECO 40.10 2.5L de 1995
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sami » 28 Mars 2017 21:24

come 09 a écrit :normalement avec un 8140.27 tu devrait avoir des 108 P51...les 109P81 sont monté sur les iveco 35.10 2.8L....


Oui mais comme dis, sur mon 8140.27 un intercooler à été installé. Alors même si je suis toujours à 2.5 L, j'ai plus de puissance.

Avatar de l’utilisateur
sebg61
Je scinde les sujets.
Je scinde les sujets.
Messages : 3428
Inscription : 18 Août 2010 18:49
Type de véhicule : B90 4x4
Prénom : Sébastien
Métier : technicien électronique
Département : 61 et 78
Hobbie(s) : Faire du 4x4 avec un camping-car :-)
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sebg61 » 28 Mars 2017 21:52

Salut,

Le fait de rajouter juste un interco ne rajoute pas forcément plus de puissance ...

Contrairement à l'essence, un moteur diesel fonctionne même avec peu d'air sans provoquer de surchauffe.

L'’intérêt d'un interco est de refroidir l'air, ça on en est tous conscient, ça augmente sa masse (et donc la quantité par volume de cylindre) et permet une meilleure combustion (moins d'imbrulés).

Mais cela n'apporte pas plus de puissance. La seule façon d'avoir de la puissance en plus, c'est d'augmenter la quantité de gazole.

Et là il n'y a pas 36 solutions : gaver la pompe à injection ou mettre des injecteurs qui permettent d'injecter plus de gazole (diamètre trous, nombre de trous, tarage, etc ...)

@+

Seb

sami
Plongeur
Plongeur
Messages : 36
Inscription : 24 Avr 2016 16:07
Type de véhicule : IVECO 40.10 2.5L de 1995
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sami » 28 Mars 2017 22:02

Merci Seb pour cette explication. Je comprend mieux. (désolé je suis encore un peu novice en mécanique)
Alors si je comprend bien celui qui à installé l'intercooler sur mon engin, à aussi du changé les injecteurs pour justement augmenter la puissance, car selon "come 09", mes injecteurs correspondent à ceux qui sont sur les 35.10 de 2.8L ?

Bon, je suis donc passé chez le dieseliste et résultat des courses, mes injecteurs étaient bien mort ! En tout cas 3 sur les 4 pissaient sérieusement le gazoil, et bien des trous étaient même bouchés.
Je vais donc les changer tous les 4.

Donc dernière question, est-ce que je peux sans soucis re-commander ces même injecteurs ? Surtout si je veux conserver la même puissance, car de tous les ivecos de ce type que j'ai essayé avant d'acheter celui la, et bien celui-ci à clairement une très agréable puissance bien nétemment au dessus de celle des autres.

Avatar de l’utilisateur
sebg61
Je scinde les sujets.
Je scinde les sujets.
Messages : 3428
Inscription : 18 Août 2010 18:49
Type de véhicule : B90 4x4
Prénom : Sébastien
Métier : technicien électronique
Département : 61 et 78
Hobbie(s) : Faire du 4x4 avec un camping-car :-)
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar sebg61 » 28 Mars 2017 22:06

Salut,

oui, en gros sur TDI, l'ajout d'un interco n'a d'intérêt que de pouvoir augmenter la puissance (débit gazoil) sans avoir trop de fumée noire ...

@+

Seb

Avatar de l’utilisateur
come 09
Tête de convois.
Tête de convois.
Messages : 2835
Inscription : 05 Juin 2009 00:14
Type de véhicule : b110 ponticelli, toyota hdj 80 12v, clio rs 172ch
Nom de Famille : jammet
Prénom : côme
Métier : artisan
Département : ariege
Hobbie(s) : playstation 4
Contact :

Re: Démarrage à froid très difficile

Messagepar come 09 » 28 Mars 2017 22:54

sami a écrit :Oui mais comme dis, sur mon 8140.27 un intercooler à été installé. Alors même si je suis toujours à 2.5 L, j'ai plus de puissance.


je ne faisait que répondre a la question "est ce que mes injecteurs correspondent bien"....et bien non du coup... :) mais ça chie pas les 109P81 vont très bien...
par contre si ton dieseliste t'a dit que tu avait un injecteur "boucher" change de crémerie... :mrgreen: ... avec 240 bars qui lui passe par la gueule un injecteur ne se bouche pas...il grippe,se déréglé (pression insuffisante, donc formation d'une goutte au bout de l'injecteur)...les embrouilles classique quoi...

changer les 4 s'est con,ou alors t'a des rond: le cendrier est plein tu change de bagnole....ça se répare un injecteur Mouhaha

:D
- il faut bouffer 50 mon cheri pour être positif a l'éthylotest .....


Revenir vers « Mécanique Iveco 4x4 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité