Recharger ses batteries : avec quoi / comment

Questions et infos techniques relatives à tout ce concerne l'aménagement.
Avatar de l’utilisateur
sebg61
Je scinde les sujets.
Je scinde les sujets.
Messages : 3445
Inscription : 18 Août 2010 18:49
Type de véhicule : B90 4x4
Prénom : Sébastien
Métier : technicien électronique
Département : 61 et 78
Hobbie(s) : Faire du 4x4 avec un camping-car :-)
Contact :

Recharger ses batteries : avec quoi / comment

Messagepar sebg61 » 13 Mars 2012 19:11

Salut,

Pour ceux qui se lancent dans une installation, la question revient souvent : Combien je consomme et comment je recharge ?
Je vais essayer d'expliquer quelques notions à ce sujet.

Plusieurs systèmes de rechargement des batteries sont possibles

a> "coupleur" ou "chargeur dc/dc" à partir de la batterie moteur (et donc de l'alternateur du moteur)
b> panneaux solaires,
c> groupe électrogène
d> pile à combustible
e> un mélange de tout ça (généralement a et b, + accessoirement un chargeur 220V sur secteur EDF)

si a) uniquement :

dépend de la façon de voyager :

a1> la bougeotte, entre 1 à 3h de route par jour, voir plus
a2> en mode "posé" , quelques jours au même endroit
a3> 50/50

Si b) uniquement :

dépend de la saison (hivre/été, ...) et du lieu géographique ( latitudes nord, équateur, ...)

[Remarque : je mettrai à disposition dans un prochain post, un simulateur pour dimensionner un parc de batterie et les panneaux solaires]

Exemples:

Hypothèse de calcul : un bilan journalier de 60Ah

A partir du bilan journalier, il faut en général appliquer un facteur 2 pour respecter un taux de charge minimal de 50% sur la batterie (mais 70% c'est mieux si vous avez lu le post sur les batteries ici).

Avec un bilan journalier à 60Ah, il faudrait au moins un parc de batterie de 120Ah pour 50% de charge (200Ah à 70%), en considérant qu'il soit rechargé chaque jour.

Après tout dépend de :

Si a> seul et si :

a1> (100/(100-TC)) x le bilan journalier, soit pour l'exemple à 50% de Taux de Charge (TC = 50) : 2x60 = 120Ah de batterie
(si TC = 70% => 3,33x60 = 200Ah)

a2> 100/(100-TC)) x le bilan journalier x le nombre de jour sur place, soit pour l'exemple à 50% de charge avec 2 jours = 2x60X2 = 240Ah de batterie
(si TC = 70% => 3,33x60x2 = 400Ah)

a3> à voir ...

remarque : dans le cas a2 ci dessus il faudra rouler suffisamment longtemps pour recharger "pleinement" (ou presque) les batteries après les quelques jours sur place.
En admettant de rester sur place 2 jours et qu'en arrivant le parc de batterie soit chargé et dimensionné pour tenir 2 jours, lors du départ, la capacité de batterie sera descendue à 120Ah (240 - 60 -60)
Il faut alors prendre en compte le courant maximal de charge du parc de batterie, en général le courant de recharge c'est 10% en nominal et 30% maximum de la capacité du parc de batterie.

Dans l'exemple : pour 240Ah de parc de batterie, il faudra pouvoir recharger à 24 Ampères en nominal. (72A au maximum, mais là attention à la section des câbles et il faut aussi que l'alternateur puisse fournir le courant)
Et il faudra rouler suffisamment longtemps pour "rentrer" 120Ah dans le parc de batterie, à la louche de 5 heures à courant de charge nominal, à 2 heures de charge en courant maximal.

(avec, pour un rechargement à 90% du parc, suffisant en utilisation nomade, la très "grossière" formule mais néanmoins applicable :

Temps de recharge = Ampères de charge x Heures de charge. Bien sûr, pour recharger totalement le parc de batterie il faudrait un temps bien plus long, pour passer de 90 à 100%, mais cela n'est pas gênant de ne recharger qu'à 90% de charge pour une utilisation pendant une certaine période.

Par contre, après un long voyage, ou 2 à 3 fois dans l'année il faut recharger à 100% le parc pour ne pas dégrader l'effet capacitif de la batterie à long terme.

Mais lors d'un périple, il y a toujours un moment où on roule plus longtemps, ou si on a des panneaux solaires une journée bien ensoleillé, qui font que l'on recharge à un moment proche des 100%.
Et puis, si on respecte le "50 à 70% de charge minimum" pour définir la capacité du parc de batterie auxiliaire, cela met un peu de réserve en cas de coup dure (panne moteur, pas de soleil) car les batteries à décharges lentes type VRLA ou AGM peuvent descendre exceptionnellement à 30 ou 40 % de charge ...)

si a + b : dépend des km parcourus, de la puissance des panneaux et des conditions d'ensoleillement ...

sur les panneaux solaire : l'avantage en stationnaire c'est que la journée, ils fournissent une partie du courant consommé, sans pomper sur les batteries (si elles sont bien chargées). Et suffisamment dimensionnés, ils peuvent recharger les batteries pendant qu'ils fournissent du courant.

En gros il faut d'abord savoir exactement ce que vous comptez installer comme consommateurs et avoir un bilan journalier précis, après vous décider des sources d’énergies à installer, enfin vous dimensionnez le parc de batterie et les coupleurs/régulateurs qui vont avec ...

Il n'y a pas de formule vraiment "magique", car il y a trop de facteurs variables dans l'équation ...

Cependant J'espère avoir pu vous sensibiliser aux grands principes généraux ... après, tout n'est question que de bon sens !!

@+

seb

Revenir vers « Isolation, électricité, plomberie, gestion d'énergie à bord, etc... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité