Les cardans avant, Retour d’expérience sur Sprinter

Tout sur l'étoile ....
Dorianfournier
Petit mécano.
Petit mécano.
Messages : 22
Inscription : 24 Mai 2016 22:16
Type de véhicule : Mercedes Sprinter 4x4 2005
Nom de Famille : Fournier
Prénom : Dorian
Métier : Ingénieur Mécanicien
Département : 01
Contact :

Les cardans avant, Retour d’expérience sur Sprinter

Messagepar Dorianfournier » 08 Fév 2018 10:29

Bonjour,
Tout d’abord merci à ce forum qui m’a bien aidé. Je me permets de vous faire mon retour sur mon sprinter 4x4 313 cdi ex-EDF de 2005, L2 H2, option passage du 4x4, blocage de différentiel arrière, et vitesse lentes.
J’ai tenté d’être « synthétique » mais avec suffisamment de détail, mes réflexions en cours de chemin, mes solutions, temporaires ou permanentes dans l’espoir que d’autre puissent réutiliser les bonnes et ne pas commettre les mêmes erreurs que moi !
Pardonnez-moi, j’ai écrit en plusieurs fois tout au long de mon voyage et je ne le mets en ligne que maintenant car j’ai enfin eu du temps, de la motivation, pour écrire et j’ai de l’internet ! Je tenterai de compléter en rentrant avec les derniers développements, en espérant qu’il n’y en ai pas trop…
Vu la longueur j'ai découpé en plusieurs sujets
Achat du véhicule mai 2016 à 202’000km
EDF jusqu’à 180’000km moteur changé en échange standard à 150’000km avec changement de l’embrayage

Les problèmes au moment de l’achat :
Avant du véhicule affaissé
Vibrations importantes
Témoins SRS, ABS et anti patinage allumés
Klaxon qui ne marche pas

Lien de mon blog où je raconte mon voyage https://objectifbering.travelmap.net/
PS1 : Oui je suis chargé mais pas tant que cela au vu de ce qui roule avec du sprinter, en rentrant je passerai à la tare avant de décharger mais surtout, je ne roule vraiment pas fort, j’ai le respect de la mécanique et quand je casse c’est moi qui répare donc je sais ce qu’il en coûte en argent et en temps.
PS2 : Pardon pour l’orthographe…

Les cardans avant :
• Pour essayer de résoudre le problème de vibration j’ai d’abord tenté le changement d’une tête extérieur qui avait un peu de jeu. Pas d’amélioration.

• J’ai trouvé une nouvelle tête sur Ebay en Allemagne pour environ 90 € mais 2 problèmes :
-le soufflet fournit était trop grand et frotté contre le bas de l’amortisseur donc changement par un soufflet universel SKF de sur Oscaro pour une 15aine €
-la bague/collerette d’ABS était trop large, j’ai dû la sortir (à la presse mais elle doit venir à la l’arrache moyeu), la diminuer au tour et la remonter.

• Avant le départ en voyage changement du 2 éme soufflet extérieur qui commençait à faiblir (SKF adaptable Oscaro)


• Au Kazakhstan sur une piste pourrie un gros clanc irrégulier tous les 5m après passage dans un trou d’eau, arrêt immédiat  une tête intérieur de cardan bloquée sur une position suite à un soufflet ouvert qui a permis l’entrée de petits cailloux.
Démontage des 2 cardans et démontage des têtes extérieurs pour pouvoir refixer les roulements de roue avant.

• 5000 km après avec l’arrivée de pièces remontages des arbres de cardan avec :
-Changement d’un soufflet extérieur qui avait un petit trou probablement suite au blocage de la tête intérieur
-Nettoyage complet de la tête intérieur à problème, vu qu’elle n’avait pas de jeu et que la tête arrivée de France ne correspondait pas, re graissage et remontage avec un nouveau soufflet
-Changement du 2 éme soufflet intérieur qui commençait à être faible sur certain anneaux
• 3000 km après un soufflet intérieur commence à s’ouvrir, pas d’autre de rechange c’est donc une série de réparation au scotch pendant un bon 3000km de plus de piste jusqu’à Yakutsk ou on en trouve un adaptable.
• 1200km après en équilibrant les lames avant on fait une petite ouverture sur un soufflet extérieur. 2 passages de super glue puis un tour de scotch pour le moment on n’a pas le temps de le changer. Cela devait tenir jusqu’au prochain démontage complet du cardan…
• Cela a bien tenu 3000km lors d’un changement de lame avant au milieu du désert de Gobi j’en profite pour remettre un coup de scotch, le premier commençant à faiblir, mais 1000km plus loin c’est la fin, il faut changer le soufflet extérieur.
• Moins de 500km après, juste après le passage de la frontière Mongolie/Russie c’est…. La tête intérieur du même coté qui vient de lâcher ! Il y a eu un approvisionnement en pièces en Mongolie avec l’arrivée de la famille donc on en a.
• 200km après suite à un mauvais montage du soufflet il a glissé et forcément est allé frotter contre la ferraille donc mort, changement uniquement 1000km après au Kazakhstan, la route est bonne et propre, pas de risque de prendre des corps étrangers dans le cardan et on veut éviter de faire de l’over stay avec notre visa Russe..
• 4000 km après à la faveur d’un changement de roulement de roue c’est le soufflet intérieur de l’autre coté qui a le droit à un changement
• 5000 km après c’est toujours un soufflet intérieur, mais celle de l’autre coté (on échange sinon c’est pas drôle)
• 2500km après c’est les 2 côtés intérieurs ! Un record pour un des soufflets, ils s’ouvrent juste avant le premier « bourrelet » en partant du pont, on met des colsons pour les empêcher de trop descendre sur l’arbre, on arrête le dernier « bourrelet » (en partant coté pont) avant la gorge large de l’arbre
• 5100 km après c’est rebelote ! Cette fois c’est à côté d’Antalya en Turquie, nous montons donc nos 2 derniers soufflets intérieurs. Cette fois, 1 c’est ouvert toujours avant le premier « bourrelet » en partant du pont, mais l’autre entre les bourrelets, en rentrant vers l’intérieur, de tel façon qu’il n’était pas possible de le voir autrement que en passant la main le long du cardan. J’espère qu’ils vont me ramener, et les prochains je mettrais du Mercedes d’origine (67€ unité prix de Mercedes mére en Allemagne), pas ceux d’Oscaro pour normalement les multivans de VW.

Le cadran complet démontage/remontage
Honnêtement je commence à un peu trop connaitre…
1. Sous leur petit capuchon en tôle au centre de la roue (qui sort doucement au tournevis) enlever le contre écrous, la rondelle frein et uniquement lâcher l’écrou à créneau qui tient les roulements de roue et penser à protéger contre la poussière avec du papier. Si pas de clé à créneau, un marteau et un burin arrondi en bout fond l’affaire avec précaution
2. Lâcher les écrous de roues (douille de 19)
3. Lever le côté concerné en ayant callé la roue opposée et mettre sur chandelle avec cric en sécurité
4. Enlever la roue
5. Enlever l’écrou à créneau qui tient le roulement de roue
6. Démonter la rotule de direction extérieur de sur le moyeu de roue (douille de 24) pour avoir une plus grande liberté de mouvement
7. Démonter le tampon de butée de suspension (clé de 16 à œil et clé à ruban de filtre à huile pour tenir le tampon et une bonne dose de WD 40)
8. Démonter la butée de suspension (4 boulons de 13) avec clé à douille et clé plate en fonction des boulons et apprécier d’avoir démonter avant la rotule de direction
9. Démonter l’étrier de frein (clé Allen de 7mm pas courante, pas dans la caisse magnuson, l’agrafe qui tient les plaquettes sort au tournevis) ou alors tout le support d’étrier (douille de 21)
10. Poser l’étrier à un endroit où il ne force pas sur la durite de frein
11. Démonter 2 boulons de 19 de la jambe d’amortisseur qui tiennent la plaque dans laquelle passe la duite de frein
12. Démonter la rotule inférieur de suspension de sur le moyeu (douille de 30mm) (très long arrache rotule que j’ai trouvé dans une caisse d’arrache rotule sur ebay pour une 30aine d’euro) laisser le boulon sur la rotule, pour débloquer l’écrou un grand manche est vivement recommandé.
13. Sortir les 2 derniers boulons de la jambe d’amortisseur et le faire tenir en compression avec du fil de fer passé dans le trou situé dans le renfort descendant de la tête de l’amortisseur
14. Finir de sortir le boulon de la rotule inférieur et sortir le cardan du moyeu puis le moyeu en faisant attention au câble d’abs et en le posant sur la roue que vous avez laissé en sécurité sous le triangle.
15. Lâcher puis sortir les 6 boulons qui tiennent la tête intérieur de cardan sur le pont avec une personne au frein dans le camion (clé Allen de 8 avec 2 petites rallonges de caisses maguson, un T magnuson et un démonte pneu (ou un autre T magnuson) pour avoir un support) A noter que seul 2 emplacement boulons sont démontables à la fois (à l’avant du cardan), il faut donc tourner au moins 2 fois le cardan. Autre solutions possible si on n’a personne à mettre au frein, enclencher le 4x4, lever la roue opposée, la tourner et la reposer quand on veut forcer (ou alors un partenaire la tient).
16. Voilà votre cardan est dehors,

Remontage mêmes étapes dans le sens inverse
Couples de serrage que je mets moi à partir de la RTA de m… que j’ai :
Boulons de la jambe d’amortisseur en 19 : 150 Nm
Rotule inférieur : 200 Nm normalement 280 Nm mais ma clé dynamométrique ne va que jusqu’à 200 Nm
Rotule de direction : 100 Nm
écrou de roulement de roue, laisser un très léger jeu ou juste pas de jeu, roue en place sur le disque, ne touchant pas le sol, et le faire en 2 fois. Serrer bien un premier coup, laisser la roue reposer puis re lever et faire le réglage.
Ecrous de roue 150 Nm (190 Nm pour la RTA)
Le reste au feeling, pas trop fort notamment pour les boulons de tête intérieurs qui se vissent sur de l’alu

Derniers pointages à 2, montage/remontage, 2H30 pour 1, 4h pour les 2

Les têtes extérieures le démontage/remontage :

Attention le démontage des têtes extérieur est chiant. Blocage de l’arbre à l’étau, compression vers l’extérieur du circlips (qui est sans prise correcte) et en même temps un petit coup sec de marteau avec un bout de bois ou un fer doux.
Pas de difficultés pour le remontage comprimez un peu le circlips vers l’extérieur et un petit coup de marteau et tout rentre en place

Les têtes intérieures le démontage/remontage :

Démontage de sur l’arbre simple, un beau petit circlips, l’utilisation de douilles de 32 peuvent être utiles pour tapoter au marteau.
Elles se démontent complétement, cage, billes, tout, juste en faisant jouer dans certaines positions. Attention aux sens de la cage des billes et de la bague intérieur !! Prenez des photos !!
La partie où est le soufflet est en tôle et se retire du logement extérieur des billes avec un simple arrache moyeu sans forcer.

Ou trouver les têtes et les soufflets ?

Les extérieures :
Le vendeur sur ebay en Allemagne ne voulait plus me revendre des pièces. Je lui ai demandé de me rembourser une partie, car ses informations sur la compatibilité était fausse, je ne trouve pas normal d’avoir à reprendre au tour une collerette.
Bref mon père en a trouvé sur pieceauto24.com pour 25€ mais sans la collerette pour le capteur ABS mais qui correspond, il faut juste monter la collerette abs de l’ancienne tête.
Pour les soufflets  sur Oscaro des SKF adaptables.
A noter quand on n’a plus de collier de serrage les mono utilisations peuvent être re déformés pour être réutilisés.

Les intérieures :
Mon père en a achetée des très similaires à partir des numéros notés sur celles montées sur le camion. Ces « similaires » n’ont qu’une différence la longueur de la partie cannelé (le logement intérieur des billes) 32mm contre 28mm pour les originales. Les « similaires » sont montées sur du transporteur F70 et F7D de VW et sont à des prix raisonnable, 55€ sur oscaro.
Solution possible pour les monter (non encore tester) :
-reprendre à la meule (ou au tour mais difficile vu les irrégularités ou à la fraiseuse probablement le mieux) les parties intérieurs des têtes adaptables pour les passer de 32 à 28mm

Les soufflets sont identiques entre les têtes de transporteur et celles de nos sprinters. Donc ceux fourni avec les têtes de transporteur F70 et F7D sont montable. Les soufflets intérieurs ne sont pas proposé sur oscaro pour les sprinter 4x4, mon père en a donc acheter à l’unité (toujours sur oscaro) sous les référence des transporteurs F70 et F7D.
En Russie à Yakutsk on en a trouvé un adaptable pour le moment cela tient. A noté que les soufflets russes sont beaucoup plus souple que ceux que l’on trouve en France, probablement pour arriver à avoir encore un peu de souplesse à -50°C… Mais au final il a pas mieux tenu que les autres.

Tubtimswim
Skateur
Skateur
Messages : 2
Inscription : 03 Mai 2018 11:51
Nom de Famille : 623
Prénom : 62
Métier : 2626
Département : 2626
Hobbie(s) : 2626

Re: Les cardans avant, Retour d’expérience sur Sprinter

Messagepar Tubtimswim » 03 Mai 2018 11:56

This is the story I read, feel it is very good. The knowledge that this web is presenting is something we can actually do.


Revenir vers « Mercedes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités