Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 18 Oct 2018 20:09

J18
Sans titre.jpg

Réveil sous un grand soleil, dernière étape pour rejoindre le point le plus au nord de ces fjord.
En chemin ne pas hésiter de s’arrêter au petit parc de Skrudur . La date officielle de sa création est le 7 août 1909, son but était d'utiliser ce jardin dans le cadre de l'école pour jeunes garçons implanté non loin.
Le parc a été entretenu jusqu'en 1980, quand il est tombé en délabrement. Ce n’est qu’en 1996 qu’il a été ouvert à nouveau au public.
Attention, ce petit parc floral n’a rien d’exceptionnel, mais mérite une visite si on passe non loin.
20180805_120913.jpg

Nous passons devant d’ancien séchoir à poisson qui servent actuellement plus d’entrepôts que de séchoir.
20180805_112721.jpg

Pour se rendre à ÍSAFJÖRÐUR, il faut emprunter un des fameux tunnels des fjord du Nord-Ouest. Celui-ci à une particularité, il y a une intersection à l’intérieur de celui-ci.
20180805_125049.jpg

La première partie est à une voie, avec des passing place. C’est assez déconcertant, le tunnel n’est pas très bien éclairé et on voit des phares en face, sachant qu’il y a qu’une seule voie. La voie prioritaire est la nôtre, celle qui va du sud vers le nord, se sont donc les voitures qui viennent en face qui se garent. On est très loin des normes de sécurité dans nos tunnels « Français »
20180805_125620.jpg

Après un bref ravitaillement à ÍSAFJÖRÐUR, nous prenons un second tunnel, à double voies, afin daller visiter avec les enfants le petit musée de la pêche de Ósvör.
20180805_163518.jpg

20180805_153338.jpg

Ce soir, c’est camping pour l’intendance hebdomadaire. Le soir, je suis très surpris de voir une personne s’installer dehors pour passer la nuit à la belle étoile.
20180805_230458.jpg
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 19 Oct 2018 23:19

J19
J19.jpg


Réveil sous un grand soleil, nous en profitons pour flâner un peu à ÍSAFJÖRÐUR.
20180806_140332.jpg

20180806_134647.jpg

20180806_140332.jpg

Ne voyant pas le temps passé, il est presque midi. Il est l’heure d’aller manger au restaurant Tjöruhúsið.
En toute objectivité, la meilleure table que nous ayons pu faire. C’est un buffet avec soupe de poisson en entrée et poisson avec accompagnement. En plus d’être succulant, le tout est à volonté, avec un rapport qualité prix imbattable le midi.
Il est préférable d’y manger le midi, le choix de poisson est moins important, « seulement » 3 ou 4 contre 6 ou 7 le soir, mais le tarif beaucoup plus doux (entre 20 et 25€€ le midi contre plus de 50€ le soir, gratuit pour les enfants).
20180806_133557.jpg

A ne surtout pas manquer, réservation indispensable. C’est un restaurant est fréquenté par plus d’Islandais que de touristes, signe de la qualité de celui-ci.
Après ce bon repas, nous reprenons la route direction l’Est. Au fur et mesure de la route, le temps devient plus maussade.
En chemin, nous faisons un petit stop pour admirer une colonie de phoques qui se délassent sur les rochers. Les enfants sont ravis de marcher sur les rochers pour se rapprocher au plus près.
IMG_4086.JPG

Un peu plus loin, ne pas hésiter à s’arrêter prendre une boisson chaude à l’ancienne ferme de Litlibær. Il est possible de visiter les différentes pièces regroupant différentes scènes de la vie Islandaise.
20180806_171016.jpg

Une autre curiosité est proche de la route, une ancienne demeure à l’abandon.
IMG_4100.JPG

A l’origine, nous pensions nous poser pour la nuit non loin du hotpot de Nauteyri, mais le chemin d’accès était fermé. L’endroit est défini comme « Zone de protection de l’eau », l’accès est interdit sans l’autorisation du propriétaire des lieux.
20180806_191903.jpg

Le temps devenant de plus en plus tempétueux, nous décidons de reprendre la route et de rouler une grosse heure pour dormir de l’autre coté du col, plus à l’est vers DRANGSNES, en espérant que le vent soit moins violent.
Le passage du col se fait dans les nuages. Dommage, les paysages ont l'air magnifiques avec des lac d'altitude.
20180806_194331.jpg

Le temps est effectivement plus clément en redescendant.
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 21 Oct 2018 20:07

J20
J20.jpg

Nous profitons de la matinée pour faire un petit tour de DRANGSNES. C’est un tout petit village avec comme particularité une décoration « soignée » des jardins.
20180806_201850.jpg

IMG_4110.JPG

Il est possible de profiter de HotPot en face de la baie. En réalité, se sont trois jacuzzis installés entre la route et la plage, rien de très glamour…
20180807_113435.jpg

Il est possible de faire un petite détour sur la gravel road qui fait le tour de la péninsule. Il y a une vingtaine de kilomètres avec de jolie vue sur la mer et les pâturages.
Cette zone de bord de côte est un endroit d’échouage de bois flotté en provenance de Sibérie. Ce bois chargé de sel donc imputrescible était utilisé pour la construction des maisons et des fameuses églises en bois.
20180807_120346.jpg

20180807_120231.jpg

20180807_121038.jpg

Nous attaquons la descente vers le sud, en chemin nous faisons un petit stop au musée de la sorcellerie de HÓLMAVÍK.
Sympathique mais pas exceptionnel, il permet découvrir les croyances ancestrales des parties reculées de l’Islande. Longtemps, les Islandais étaient attachés à ces différents rites liés à la sorcellerie.
Il y entre autre un pantalon bien particulier qui permet d’apporter la richesse à celui qui le portait. Attention, il est réalisé grâce à la peau d’un homme mort.
Pour ceux qui souhaitent devenir riche, voilà la « recette » : Pour fabriquer ces pantalons, vous devez demander la permission à la personne dont vous utiliserez la peau. Une fois que cette personne morte, vous récupérez la peau du bas du corps. Lorsque vous portez ce pantalon, il s’accroche à votre propre peau. Pour attirer la fortune, vous devez garder une pièce dans le scrotum.
Attention, le restaurant accolé au musé n’a pas l’air terrible. Nous n’y avons pas mangé, mais en voyant les menus avec les prix et les plats servis en salle, on peut dire que le rapport qualité prix est loin de nos standards.
20180807_124933.jpg

20180807_143534.jpg

Nous continuons notre route vers le Sud, le temps est devenu couvert, parfois pluvieux. Nous choisissons de poursuivre notre route vers la F578. En chemin, on peut faire un petit stop à Borðeyri, petit village de 25 âmes, était un des plus grand pour du nord de l’Islande au début de la colonisation.
20180807_173226.jpg

Arrivée sur la piste F578, nous demandons à des pécheurs s’il est possible de passer la nuit au bord de la rivière. Pour eux, pas de soucis.
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 22 Oct 2018 19:48

J21

J21.jpg

Après une nuit bercée par le bruit de la rivière, nous sommes réveillés par de grands coups de klaxon.
Je sors du lit, m’habille rapidement pour voir pourquoi un tel vacarme matinale.
Le conducteur d’un gros 4x4, avec quatre personnes à bord, attend que je sorte pour m’interpeller me demandant ce que nous faisions ici. Il semble un peu fâché……
Je lui explique calmement que les pécheurs qui étaient là hier soir nous avaient donnés l’autorisation de bivouaquer ici. Il semble beaucoup moins froid…..Nous lui demandons si nous pouvons rester le temps que les enfants se réveillent et que nous déjeunions. Après une seconde de réflexion, cela ne lui pose plus de problème.
En réalité, nous avons passé la nuit à côté d’un spot de pêche à la mouche. Des Islandais font leurs bisness en déposant des personnes aux bords de cette rivière en leur vendant, sans doute, un lieu sauvage et tranquille pour attraper à coup sûr poisson. Je comprends que le conducteur du 4x4 n’ait pas apprécié que nous ayons dénaturé son lieu de « travail » ou « peur » que nous mettions à pécher.
Après ce réveil un peu agité, nous poursuivons vers le Sud. Malgré le temps nuageux, la piste est agréable avec de jolis paysages. Les champs de pâturage pour les moutons laissent place à des zones beaucoup arides. Cela n’empêche pas de voir une vie animale avec des signes sur les petits lacs situées sur ce plateau à environ 500 mètres d’altitude.
20180808_105717.jpg

Un peu plus loin nous croisons un renard arctique en train de finir un festin (Video à venir).
Nous arrivons au niveau du lac de Hnúabaksskáli, c’est aussi un lieu de pêche. Il y a quelques refuges fréquentés exclusivement par des Islandais.
Un peu plus loin, il y a une bifurcation.
20180808_115400.jpg

Il y a la possibilité de prendre vers le Nord Est pour rejoindre la piste F35. Il semblerait que cette piste soit très peu roulante avec de long passage entre les rochers et cailloux. Il y aussi des passages sur des plaques de neige ou des zones humides qui peuvent être piégeuses. Les 50 km de piste ne peuvent pas se faire pas en moins de 5-6 heures, à éviter surtout que l’environnement est assez monotone.
Nous choisissons la seconde option qui de de prendre plutôt direction Sud-Ouest. De ce côté, la piste est beaucoup plus roulante et l’environnement superbe.
Nous passons où des zones verdoyantes côtoient des endroits désertiques, un vrai régal surtout que les éclaircies sont de plus en plus présentes.
20180808_143023.jpg

20180808_145529.jpg

Nous arrivons à un gué qui est classé comme assez gros sur la carte « Cycling map 2017 ».
Une cellule sur un pickup de location attend patiemment devant la rivière. Cela fait une grosse demi-heure qu’ils attendent qu’un véhicule les « guide » pour traverser.
Nous passons en premier sans aucun problème. Il y a quelques pierres dans le lit de la rivière, mais rien de bien méchant.
https://youtu.be/RTkJlt5ysmk
Dans l’autre sens de passage, celui-ci peut être un peu plus impressionnant car il y a une marche avant de rentrer dans l’eau. Rassuré le pickup s’engage en suivant.
Après ce passage, l’environnement change et nous traversons un immense champ de lave.
https://youtu.be/CSbKdwo2wx0
20180808_174156.jpg

La diversité des paysages sur cette F578 est vraiment superbe, sans doute une des pistes Islandaise à ne pas manquer.
En fin de journée, nous arrivons à Surtshellir, connu pour son tunnel de lave. C’est un des plus grand d’Islande, de plus il est possible de pénétrer dans celui-ci sans être accompagné.
Dans la même zone, il y a aussi un tunnel de lave aménagé mais payant, celui de Vidgelmir ( https://www.thecave.is/ )
A Surtshellir, l’entrée peut se faire facilement en deux points différents, il est possible de rejoindre ces deux entrées en marchant dans le tunnel de lave. Il doit avoir un peu moins d’un kilomètre à parcourir. La plupart du temps, on est sous terre dans l’obscurité totale, parfois le plafond c’est écroulé et le tunnel communique avec la surface. Nous n’avons pas parcouru la totalité du tunnel, bien que ne présentant pas de grosses difficultés, il y a des éboulis de pierres à certains endroits et il faut les « escalader » éclairé à la frontale. Nous ne voulions pas prendre de risque avec notre petit de 8 ans.
20180808_162949.jpg

20180808_164626.jpg

IMG_20180808_170212.jpg

Nous le ferons en entier peut être une prochaine fois, si ce tunnel ne devient pas privatif comme celui de Þorlákshafnarvegur ( https://thelavatunnel.is/ ) qui en 2015 était libre d’accès et qui actuellement est avec un droit d’entrée et une visite encadrée.
Afin d’assurer l’intendance, nous dormons dans un camping situé non loin de là.
20180808_220437.jpg
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 23 Oct 2018 10:59

J22
Réveil sous un grand soleil et une tempête de ciel bleu.
Nous décidons de rester dans les environs pour la journée. Après une grasse matinée, c’est l’opération lave/sèche-linge qui prend un certain temps en fonction de la disponibilité des machines.
En fin de matinée, nous nous dirigeons vers une magnifique « cascade » Hraunfossar. L’eau affleure sur une longueur de 1 km et tombe dans la rivière en de multiples ruisselets. Cet endroit est superbe, avec une couleur de l’eau d’un bleu magique. A voir, nous pensions que ce lieu un peu « éloigné » du cercle d’or était préservé du tourisme de masse, mais ce n’est pas le cas.
IMG_20180809_112203.jpg

Sur le même lieu, il y a Barnafoss, qui veut dire la « chute des enfants ». L’histoire raconte, que des jeunes enfants auraient voulus traverser la rivière en empruntant une arche, mais celle-ci se rompit et les enfants ont chuté dans la rivière en crue.
Il y a un étranglement dans la rivière où la force du courant a creusé la roche. Le débit est trés impressionnant.
20180809_114643.jpg

Dans l’après-midi, nous prenons un bout de la gravel road 550 pour aller voir le glacier Langjökull. La piste pour s’y rendre ne présente aucune difficulté, à part une petite grimpette sur les derniers mètres. On y croise des véhicules de tourismes.
20180809_122309.jpg

C’est le lieu de rendez-vous de SuperJeep et de Sprinter 4X4 bodybuildés qui proposent à des touristes une aller/retour sur le glacier.
On peut aussi faire cette ballade à bord de gros Man 8X8.
20180809_124339.jpg

20180809_154146.jpg

IMG_4275.JPG

Sur le haut du glacier, une grotte a été creusée, on y déguste une coupe de champagne et on aperçoit une crevasse glacière vue de l’intérieur. On est bien loin de l’Islande naturelle et authentique. Pour information, c'est un petit tour à 150 euros par personne, plus de 200€ si le départ se fait de Reykjavík, très cher à mon goût.
Pour notre part, nous profiterons de cet après-midi ensoleillé du bord du glacier pendant un bon moment. On peut remonter les traces faites par les 4X4 sans grand risque.
20180809_152118.jpg

IMG_4288.JPG
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 24 Oct 2018 09:39

J23
J23.jpg

Aujourd’hui, c’est journée « Roulage ».
Nous reprenons la gravel road 550 sous le soleil. Cette « piste » ouverte aux véhicules de tourisme est trés roulante. Nous croissons régulièrement des VTT qui participent à une course de quelques jours autour du glacier Langjökull : The WOW glacier 360. Grand respect pour ces coureurs.
20180810_132356.jpg

IMG_4312.JPG

Au bout d’une quarantaine de kilomètres, nous bifurquons plein Est sur la F338. C’est une piste qui longe une ligne électrique. La piste slalome entre les poteaux, l’endroit est plutôt désertique. Nous ne croiserons qu’un groupe d’une dizaine de « Raideurs » circulant à vive allure, style rallye raid. Tout ce beau monde roulant en Discovery vu que l’organisateur est LandRover Allemagne. Encore une fois, je comprends l’exaspération des Islandais en voyant ce type de tourisme.
20180810_152454.jpg

IMG_4332.JPG

Après une vingtaine de kilomètres, nous prenons une piste « sans nom » vers le Sud pour rejoindre la route 365 proche de Þingvallavatn
Si les paysages de la F338 sont assez monotones, dès les premiers kilomètres de cette piste secondaire, l’environnement évolue. Nous passons proche d’anciens volcans qui ont du expulser de grosses roches. Nous alternons des zones sableuse, quelques endroits verdoyant, des parties caillouteuses ou quelques plaques de lave. C’est un condensé d’Islande, une très jolie piste à faire et ne présentant pas de difficulté.
20180810_161748.jpg

20180810_165119.jpg

20180810_175305.jpg

20180810_182148.jpg

C’est sur ce bout de piste que nous avons eu le seul incident mécanique du voyage. Je n’ai pas vu une pierre sur le bord de la piste, et je l’ai prise en plein sur la roue droite à « pleine » allure. Beau choc, sur le coup je me suis demandé ce qu’il se passait. Arrêt immédiat, pas de dégât apparent, sauf que depuis un couinement est présent en roulant. Sans doute le silent bloc avant droit entre la caisse et le châssis qui a un peu trop travaillé lors du choc. J’arrivai à reproduire le bruit en faisant travaille ce silent bloc. Donc rien de bien méchant.
20180816_162847.jpg

En début de soirée, nous trouvons un petit passing place dans un virage pour passer la nuit
20180811_103100.jpg
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 24 Oct 2018 23:24

J24
Sans titre.jpg

Après une nuit paisible en pleine nature, nous continuons cette magnifique piste.
Sur la fin ce celle-ci, nous tombons sur une scène un peu irréaliste, un vieux 4x4 Islandais posé au milieu d’un champ de mousse.
20180811_113558.jpg

Après, nous devons prendre une décision sur la suite à donner à notre parcours. Soit remonter vers le Nord par la F35 et « visiter » les Fjord du Nord Est, soit continuer notre descente vers le Sud pour faire une boucle par la F210 et la côte Sud que nous n’avons pas pu faire en début de séjour.
Après consultation des prévisions météo et conseil de famille, nous choisissons l’option Sud qui permettra de parcourir la fameuse piste F210.
Un arrêt à SELFOSS permet de faire le plein du frigo pour les jours à venir.
Nous nous engageons sur la F210 qu’en milieu d’après-midi.
Le début de la piste passe au milieu de prairies, puis le décor change et passe à un environnement de « sable » noir. Après moins d’une vintaigne de kilomètres, on croise une intersection qui permet de rejoindre le volcan Hekla et la piste F225, nous continuerons notre route sur la F210. Ne pas hésiter à faire un petit stop pour aller voir une jolie petite chute au niveau de ce croisement.
20180811_172649.jpg

Nous longeons la rivière au milieu d’un environnement désertique et aride.
Puis les paysages changent, tout devient beaucoup humide et verdoyant.
20180811_181611.jpg

20180811_194705.jpg

Nous arrivons au niveau de la réserve de Fjallabak et les décors deviennent encore plus magiques. Nous traversons un champ de lave pétrifiée faisant penser à des trolls. C’est superbe.
20180811_183059.jpg

L’endroit devient encore plus humide, à tel point que la piste suive le lit de la rivière. Aucune crainte, le niveau d’eau n’est pas important, voir insignifiant. Il suffit de suivre le cours d’eau pendant quelques centaines de mètres.
https://www.youtube.com/watch?v=0LX2-UABVHw
Après ce passage, une belle descente permet d’atteindre le gué de Markarfljót.
IMG_20180811_184456.jpg

Il est indiqué comme gros sur « Map Cycling 2107 ». De loin, la rivière à l’air plutôt calme, en se rapprochant, on remarque qu’il y tout de même un peu de courant. Il y a plusieurs bras de rivière à traverser.
https://www.youtube.com/watch?v=eToO7Ub9m5w
Après ce passage, la piste prend de l’altitude et permet d’avoir une vision Panoramique sur les glaciers et collines de rhyolite. C’est superbe.
IMG_4393.JPG

20180811_192648.jpg

Nous redescendons vers le du lac Álftavatn. Nous pensions dormir au bord de celui-ci. Il y a beaucoup de campeurs qui se mettent à l’abri du vent qui devient soutenu.
20180811_194049.jpg

Après quelques instants de réflexion, nous décidons de poursuivre un peu notre route, car après renseignement il semblerait que le camp de Hvanngil soit un peu moins exposé au vent. Nous y passerons la nuit
Cette portion de la piste F210 est totalement superbe, sans doute une des plus belle piste que nous ayons fait pendant le séjour.
Attention, à la traversée des gués au niveau de Markarfljót, il se peut que le niveau d’eau soit important. Il vaut mieux un vrai 4x4 pour le franchir.
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
Famille Cromagnon
Je filme les Ptits Gros
Je filme les Ptits Gros
Messages : 1984
Inscription : 12 Juil 2011 19:42
Type de véhicule : SM8
Nom de Famille : Cromagnon
Département : Maroc
Hobbie(s) : Nombreux
Localisation : Plus au Sud
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar Famille Cromagnon » 26 Oct 2018 12:27

Salut à tous

Toujours de biens belles photos et un descriptif bien détaillé, :thumbup: pour ceux qui ne connaissent pas. ;)
Sympa les vidéos de passage de gués. :thumbup:

Thks
Si tout le monde avait été contre l'évolution, on serait encore dans les cavernes à téter des grizzlys domestiques. de Boris Vian

ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 26 Oct 2018 23:02

J25
J25.jpg

Après une nuit agitée, le réveil se fait sous un temps moins venteux mais pluvieux et très couvert. Au fil de la journée, les averses seront plus éparses mais le plafond nuageux toujours aussi bas.
Nous reprenons la F210, après peu de temps nous arrivons devant un gué qui peut avoir un débit très variable. En fonction des conditions météo, il peut devenir infranchissable avec un 4X4 « normal ».
20180812_105927.jpg

Nous avons de la chance, aujourd’hui il semble presque « paisible » malgré le temps menaçant. Le lit de la rivière Kaldaklofskvisl est composé de pierre plus ou moins grosse.
Une superjeep Islandaise est juste devant nous, elle passe sans aucun souci. L’islandais attend sur l’autre rive, sans doute pour voir si nous passons sans problème, il redémarre une fois que nous avons franchi ce gué. Nous avons trouvé cela très sympa.
C’est doute le gué qui nous a semblé le plus « impressionnant », bien qu’il ne pose pas de probléme particulier.
https://www.youtube.com/watch?v=0RwQE6jL3DA
Après ce passage, il a la jonction vers la F261.
Nous continuons sur la F210, l’environnement change, nous franchissons une petite zone de plaque de lave. Il y a d’anciennes structures métalliques utilisées par le satellite Envisat (https://en.wikipedia.org/wiki/Envisat ). Celui-ci n’est plus en fonction depuis 2012.
20180812_111303.jpg

Après cette curiosité, nous traversons la zone désertique recouverte de « sable » noir de Maelifellssandur . Suivant les conditions météo, cette zone peut être plus ou moins gorgée d’eau de la fonte du glacier Mýrdalsjökull qu’on aperçoit non loin. Le jour de notre passage, il y a très peu d’eau.
20180812_115657.jpg

Après quelques kilomètres, on passe à côté du majestueux Maelifell recouvert d’un superbe vert contrastant avec le noir de la piste.
20180812_115316.jpg

Malgré le temps couvert avec un plafond très bas, le spectacle est superbe. Par un temps ensoleillé, cela doit être magique.
Nous arrivons à une bifurcation, il est possible de poursuivre la F210 en traversant le gué de Hólmsá, nous choisirons de prendre plutôt la F232 plein Sud en évitant de traverser ce gué qui est parfois difficile à franchir.
Cette piste F232 continue à traverser cette zone désertique avec de petits virages qui contournent des accumulations de sable/cendres noires.
Au détour d’un virage, nous venons en aide à deux motards, un d’eux a fait une mauvaise chute dans un virage. Grosse douleur au niveau du genou plus une grosse fatigue physique, nous lui proposons de reprendre un peu de force dans notre véhicule au chaud devant une boisson chaude. Mais ce Suisse est un dur à cuire et veut continuer malgré tout, nous l’aidons à remonter sur sa moto pour reprendre la route.
20180812_121104.jpg

Après ce passage désertique, les paysages deviennent plus verdoyant et avec un peu de relief.
Nous traversons un gué assez original, il y a une chute d’eau à quelques mètres du passage.
20180812_122854.jpg

Cette piste F232 est facile et ne présente aucune difficulté. L’environnement est très agréable, malheureusement, nous la faisons sous une météo avec des averses et un plafond très bas.
Nous ferons la pause repas non loin du refuge de Framgil.
IMG_20180812_124814.jpg

Ces deux pistes (F210 et F232) sont vraiment superbes malgré le temps qui n’était pas idéal. Il y a une grande variété de paysage. J’espère que nous aurons l’occasion de les refaire sous un temps plus clément.
Nous continuerons jusqu’à Vik. La fin du trajet se fait sur la route N1. Nous retrouvons la « civilisation » en fin de journée dans le centre commercial de Vik. Cette surface de vente a évolué depuis notre première venue en 2015. Il y a trois ans, c’était un petit lieu de vente presque confidentiel, sans publicité extérieure. Maintenant, c’est un gros lieu de commercialisation de souvenirs Islandais rempli de cars de touristes.
On y croise aussi de joli ensemble Islandais avec cellule
20180812_154813.jpg
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 30 Oct 2018 09:32

J26
J26.jpg

Après une longue période loin des endroits touristiques, nous nous apprêtons à passer deux journées dans les hauts lieux du tourisme de masse d’Islande.
Nous aurions pu « éviter » ces deux étapes sachant que nous y étions déjà passé en 2015, mais nous voulions que nos enfants se remémorent quelques lieux emblématiques de l’Islande.
Après le réveil, nous passerons un long moment sur la plage de sable noir de Vik. Cet endroit est superbe, surtout qu’il n’est pas énormément fréquenté malgré la beauté du site. Le plus jeune s’amusera un long moment avec les galets à créer de jolis assemblages.
20180813_113157.jpg

IMG_20180813_115004.jpg

Dans Vik, nous tombons sur un véhicule exotique, un ancien véhicule amphibie de l’armée Française.
Pour l’histoire, ce type engin amphibie américain a été racheté aux allemands et était en dotation dans l'armes du Train au 519RT lors de son transfert à La Rochelle en 1981. Il fut en service jusqu’à la dissolution de ce régiment en 2011. Ce véhicule a été conçu dans les années 1960 par Fruehof aux USA. (https://www.emb.terre.defense.gouv.fr/I ... -02-10.pdf )
Pratique pour passer les gués
20180813_120108.jpg

Nous nous dirigerons vers la plage de Reynisfjara avec ses falaises et ses colonnes de basaltes. Il ya beaucoup de monde à notre goût avec une certaine inconscience des personnes qui montent sur les colonnes pour des séances photos ou pour approcher les macareux. Il y a aussi ceux qui s’approchent au plus près des vagues qui déferlent sur la plage. ATTENTION : il y a régulièrement des accidents avec des noyades ( https://guidetoiceland.is/connect-with- ... th-iceland )
20180813_125332.jpg

Nous passerons devant le parking pour aller sur le site du DC3, je suis surpris du nombre de voitures, donc des personnes qui font plus de 2 heures de marche pour voir cet avion.
En 2015, nous avions pu y aller directement avec notre véhicule, en fin de journée nous étions les seuls sur place.
Nous prolongeons notre journée en allant voir la cascade de Skógafoss. Là aussi, beaucoup de monde…mais le site est à voir.
20180813_153102.jpg

IMG_20180813_151155_1.jpg

Nous profitons du milieu d’après midi pour satisfaire notre insatiable désir de hotpot. Nous irons à la piscine « naturelle » de Seljavellir. Elle a été construite en 1923, c’est la plus ancienne piscine du pays.
Le bassin mesure 28 mètres de long sur 10 de large. L'eau est à 36° environ.
Elle est à flanc de montagne avec le célèbre Eyjafjallajökull juste derrière. Il faut environ 15 à 20 mn de marche pour s’y rendre.
Nous avons eu de la chance de pouvoir profiter du bassin sans qu’il n’y est trop de monde. Avec cet environnement rocheux et quelques coins de ciel bleu, c’est un endroit magique à ne pas manquer. Pour l’instant, les cars de touristes ne s’rendent pas….
00305500.JPG

IMG_20180813_164035.jpg

Nous finirons notre fin de journée par la cascade de Seljalandsfoss mesurant 65 mètres de hauteur... Là aussi, beaucoup de monde, mais les enfants ont adoré passer derrière la chute d’eau.
20180813_185818.jpg
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 01 Nov 2018 14:58

J27
J27.jpg

Ce matin, réveil sous la pluie.
Ce n’est pas grave, équipés des habits anti pluie nous allons voir une des grosses curiosités touristiques de l’Islande : Geyser
Il y a deux geysers : Geysir et Strokkur
20180814_121922.jpg

20180814_122420.jpg

IMG_20180814_122519.jpg

Pour la petite histoire, Geysir qui a donné son nom aux geysers n’a plus d’activité régulière depuis plusieurs siècles. Des activités sismiques ont réveillé Geysir en 1630, 1896 et en 2000 mais de manière très épisodique. Lors de sont réveil, le jet d’eau monte à plus de 120 mètres de haut. Sa hauteur moyenne est de 80 mètres, ce qui fait de Geysir, un des plus grands geysers de planète.
Afin de redonner de l’activité à Geysir, en 1935, un chenal a été creusé dans la lèvre de son cratère, ce qui a donné une seconde jeunesse à Geysir. Mais cette renaissance fut éphémère car le canal se boucha. Il semblerait quand 1981 une nouvelle tentative a été faite, Geysir retrouva de l’activité pendant quelques temps, mais le canal se boucha de nouveau de manière. En creusant un canal secondaire, on abaisse le niveau d’eau dans le puit, ce qui facilite l’éruption de l’eau ou de la vapeur.
De manière artificielle, dans les années 1990, lors de certaines cérémonies Islandaise, on a réveillé Geysir en déposant dans sont cratère plusieurs kilo de savon. La réaction chimique provoque un jet de vapeur d’une cinquantaine de mètre au bout d’une dizaine de minutes. C’est l’effet détergent poudre du savon qui diminuent la cohésion entre molécules d’eau et qui permet l’entrée en éruption du geyser.
Strokkur est sans doute le geyser le plus régulier que l’on connaisse. Tel un métronome, il jaillit toutes les 8 à 10 minutes à environ 30 mètres de haut. Cette fréquence est une des plus rapide, il faut compter environ 30 à 100 mn pour voir jaillir à environ 50 mètres Old Faithful aux USA.
https://www.youtube.com/watch?v=xJaKNys-Eh0
C’est cette particularité qui attire une foule de touriste, c’est un des lieux le plus visité d’Islande.
L’endroit est envahi de cars. Avec Vik, Þingvellir et Gullfoss, c’est sans doute l’endroit qui concentre le plus de touristes de l’ile.
Après cette visite sous la pluie, nous continuons notre route les la F35. Le temps ne s’y prêtant pas nous décidons de ne pas d’arrêter à Gullfoss. Nous l’avons déjà fait en 2015 et avons déjà admiré pas mal de cascades cette année.
Nous « attaquons » la F35.
20180814_154617.jpg

Nous passons à côté d’un des plus grands cairns. A l’origine, ils servent à indiquer les chemins de rando.
Une tradition veut qu’un randonneur qui passe à côté du cairn dépose une pierre afin de marquer son passage. Le cairn peut alors prendre une dimension colossale, comme celui croisé sur la F35.
Concernant cette piste/ gravel road, celle-ci n’est pas très agréable à rouler, il y a beaucoup de nid de poules. Je la trouve très dégradé comparé à d’autres pistes théoriquement plus « difficiles » comme la F210, F235, F232 ou F578. J’ai l’impression que les piste les plus courues (F35, F88, F905, F910 Est, etc…) ont du mal à supporter le nombre important de véhicules qui les empruntent. En 2015, j’avais l’impression que ces pistes étaient en meilleurs état, avec beaucoup moins de nids de poules ou de tôle ondulées.
Jusqu’en 1991, Kerlingarfjöll était, aussi, une station de ski, ce qui explique la présence d’anciens chalet. Avant 2010, deux gués « regulaient » l’accès à Kerlingarfjöll , seul les vrais 4x4 pouvaient passer et limitaient l’accès à ce lieu magique.
20180814_170037.jpg

20180814_195154.jpg

Nous arrivons sous la pluie à Kerlingarfjöll. D’après la météo locale, une fenêtre avec un temps plus clément devrait se présenter demain matin. Nous décidons de monter jusqu’au parking d’altitude pour y passer la nuit et être aux plus près des montagnes de rhyolite et du site géothermique.
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 03 Nov 2018 13:04

J28
J28.jpg

Le réveil se fait sous un petit crachin « breton » et l’arrivée du bus 4x4 rempli de touristes venus d’Asie.
20180815_100935.jpg

Nous attendons que ce beau monde finisse sa « visite » des lieux avant d’aller faire un tour sur cet endroit magique.
Comme prévu par la météo locale, le temps devient plus clément, plus de pluie mais le plafond de nuage est encore présent. Ça tombe bien, le temps imparti pour la vadrouille des touristes venus en car doit être écoulé, tout le monde rentre.
Nous partons se balader dans ce lieu magique, comme certains disent peut-être la 8em merveille du monde. Pour l’instant, c’est l’endroit que nous avons trouvé le plus magnifique en Islande.
20180815_115544.jpg

IMG_20180815_105324.jpg

IMG_20180815_111556.jpg

IMG_20180815_114324.jpg

IMG_20180815_115142.jpg

En 2015, avant notre premier voyage, j’avais trouvé sur le net quelques photos du lieu. Je trouvais ces prises de vues sympas, mais sans plus. J’avais du mal à comprendre l’engouement des personnes pour cet endroit. Mais, une fois sur place en 2015, j’ai vite compris. Ces montagnes sont magnifiques, superbes. Nous sommes tombés sous le charme, il faut dire qu’en 2015 nous l’avions fait sous un soleil radieux.
Cette année, malgré le temps couvert, nous profitons de l’endroit pendant plus de 2-3 heures. L’endroit est toujours aussi fascinant. Juste avant que la pluie revienne nous redescendons au « camping » de Kerlingarfjöll.
20180815_130215.jpg

Nous reprenons la F35 direction plein nord. Jusqu’à l’embranchement de Hveravellir, soit environ 30 km, la piste est toujours aussi désagréable à rouler, beaucoup de nid de poule et de pierraille.
20180815_171239.jpg

Un fois passé le lac de Blöndulón, nous prenons la F756 pour trouver un petit coin pour passer la nuit.
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 07 Nov 2018 10:10

J29
J29.jpg

Après une nuit au bord du lac de Blöndulón, nous reprenons la piste F756 vers le Nord.
Le temps est couvert mais sans la pluie de la veille.
Les premiers kilomètres le long du lac se feront en compagnie de deux aigles.
20180816_095615.jpg

IMG_4491.jpg

La piste est agréable et ne présente aucune difficulté. Aucun gué à traverser, un véhicule 4x2 pourrait passer.
La piste prend parfois un peu d’altitude puis redescend dans des zones plus verdoyantes avec des prairies.
On y croise encore quelques oiseaux, comme des pluviers dorés.
20180816_114545.jpg

IMG_4496.JPG

Au bout d’une trentaine de kilomètres, nous rejoignons la route 752, puis direction la ferme de Glaumbær.
20180816_141244.jpg

Cette région propice à l’agriculture est irriguée par le fleuve Héraðsvötn. On peut s’adonner aux joies du rafting sur celui-ci.
Nous longerons la cote 76 de la péninsule de Tröllaskagi, mais le temps se couvre et devient de plus en plus menaçant. Nous ne verrons pas le fameux ilot de Drangey. Malheureusement, nous ne pourrons pas profiter pleinement de la beauté de cette route, le temps étant trop couvert, dommage…
Nous arrivons à SIGLUFJÖRÐUR sous la pluie. Le temps ne se prêtant pas à une balade en extérieur, nous irons au musée du hareng.
20180816_162258.jpg

20180816_172140.jpg

Ce musé, situé dans une ancienne usine de poisson est à faire, les enfants ont adoré. La visite peut prendre une bonne ½ après midi.
Dans ces bourgades du nord, il y a une odeur de poisson omniprésente et pesante, c’est très surprenant.
20180816_185842.jpg

Nous empruntons à nouveau des tunnels à une voie avec des « passing place », c’est toujours aussi impressionnant. Les normes de sécurité ne sont pas les même que chez nous.
20180816_190259.jpg

Vu le temps pluvieux, nous continuons en direction de Dalvik pour trouver un endroit pour passer la nuit.
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

Avatar de l’utilisateur
AlainB
Ohhhhhhh
Ohhhhhhh
Messages : 1272
Inscription : 25 Mars 2008 22:27
Type de véhicule : B90 Ponticelli
Prénom : Alain
Localisation : Sologne
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar AlainB » 11 Nov 2018 16:40

J30
J30.jpg

Le réveil se fait plus tôt que d’habitude car nous avons une petite surprise aux enfants : un tour en bateau pour aller voir les baleines.
DALVÍK et HÚSAVÍK sont les deux villes « réputées » pour leurs sorties « Whale Watching ».
Il y a différentes compagnies qui proposent cette prestation. Le tarif est identique quel que soit le prestataire. Nous avions réservé la veille pour être certain d’avoir de la place.
C’est parti pour 3 heures en mer. Le spot se trouve proche de l’ile de HRÍSEY.
IMG_4514.JPG

Il y a deux autres bateaux sur zones avec plus ou moins de monde dessus. L’un est pour ainsi dire vide, tandis que le second est très chargé, sur le notre nous devons être une vingtaine de personnes.
IMG_4578.JPG

IMG_4512.JPG

Nous nous déplaçons au gré des apparitions des baleines. Ces animaux sont majestueux, tout comme le spectacle qu’ils nous proposent. Les enfants sont ravis de voir autant de baleines d’aussi prés.
IMG_4604.JPG

IMG_4555.JPG

https://youtu.be/My8mgPQE_5Q
Sur le chemin du retour nous faisons un stop afin de pécher de la morue à la ligne. Le plus grand des enfants est chanceux. Ce petit plus est très sympa, surtout que nous dégusterons notre pêche au retour au port.
20180817_125731.jpg

20180817_141441.jpg

Peu avant d’arriver au port, je suis surpris de voir sure la plage une personne profiter des eaux fraiches de Dalvik. Sans doute un pari stupide de perdu.
IMG_4498.JPG

En début d’après-midi, nous reprenons la route direction AKUREYRI.
Nous nous baladons dans la ville, surprise à une intersection : une BX 4x4
20180817_165021.jpg
@+, Alain, Manue, Ptit Bastien et Ethan

:arrow: Membre BMH & Co

nicosuomi
Corsaire
Corsaire
Messages : 16
Inscription : 21 Jan 2018 18:40
Département : 07
Contact :

Re: Voyage 2018 En Islande avec Obelix (B90 4x4)

Messagepar nicosuomi » 14 Nov 2018 20:50

superbe photo
et superbe reportage

merci !

en tout cas la bx a une ligne intemporelle .... an non en fait :mrgreen:


Revenir vers « Islande »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités